Partout, même à Briançon, pour le retrait du projet Macron-Delevoye

Ce matin, mardi 17 décembre, ce fut ce fut UN ÉVÉNEMENT cette manifestation intersyndicale dans les rues de BRIANÇON, sous-préfecture des Hautes-Alpes ! La première de cette ampleur depuis pas mal d’années …

 

dsc-0012

Ce matin, mardi 17 décembre, ce fut ce fut UN ÉVÉNEMENT cette manifestation intersyndicale dans les rues de BRIANÇON, sous-préfecture des Hautes-Alpes ! La première de cette ampleur depuis pas mal d’années …

On a défilé depuis le lycée d’Altitude, en grève, jusqu’à la gare SNCF, terminus de la ligne menacée et en particulier son train de nuit Paris-Briançon. Plus de 200 personnes pour un rendez-vous fixé un peu au dernier moment (et alors que l’habitude c’est, en général, d’aller manifester à Gap, la préfecture, à une heure de route, où 3000 personnes avaient défilé jeudi dernier ce qui était aussi exceptionnel). Un beau succès et la satisfaction de voir la « convergence » souhaitée par toutes et tous se concrétiser.

dsc-0017-2

Les prises de parole ont eu lieu devant la gare, toutes brèves et très applaudies : les représentants des professeurs, des personnels hospitaliers (assignés à leur poste et donc peu nombreux dans le défilé), l’intersyndicale (FSU CGT FO Solidaires) et les différentes fédérations, les Gilets jaunes, les lycéens, la France insoumise, Attac, Tous migrants, le comité Pour une transition citoyenne ; j’espère n’oublier personne.

dsc-0029

Bon, il ne faut pas croire que c’est arrivé… En ville, les commerces étaient ouverts, les transports urbains fonctionnaient, les remontées mécaniques de la station de ski aussi, les agences bancaires n’étaient pas en grève, ni les grandes surfaces, sur les chantiers de construction on avait embauché normalement… Il y a encore bien du monde qui n’est pas entré dans le mouvement ! Il paraît qu’ils soutiennent via les sondages mais ça ne suffira pas.

dsc-0028

Les ultra-libéraux qui nous gouvernent, associés à la technocratie et aux grands lobbies privés, sont bien décidés à tordre le cou à notre Sécurité sociale, aux retraites par répartition entre autre, et ils n’ont pas encore cédé. La CONVERGENCE DES LUTTES doit s’imposer, comme une déferlante, pour obtenir le RETRAIT DE LA LOI DE CASSE DES RETRAITES.

Pour des échos sonores de la manifestation, voir le reportage de DICI-TV :

Vidéo DICI-TV 17 décembre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.