RÉPONSE DE L'ARCHEVÊQUE DE STRASBOURG

Monsieur Éric Ravel, achevêque de Strasbourg, à qui j'avais adressé une lettre ouverte (voir un précédent post) me répond par courriel.

Je porte à votre connaissance ce petit mot :

 

Monsieur,

 Nous accusons réception de votre courrier du 2 avril 2017 qui ne laisse pas augurer de dialogues possibles.

Nous le regrettons.

Que Dieu vous garde !

+ Luc RAVEL

Archevêque de Strasbourg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.