Poèmes d'un soir

ET LORSQUE ADVIENT... & POÈME D'UN SOIR

ET LORSQUE ADVIENT…



Et lorsque advient le vrai silence,

Qu’importent la saison et l’heure :

‘’Il est respect’’, ‘’il est douceur’’ ;

La beauté vibre et c’est immense.



J’ai toujours su qu’après mes cris,

Combats et colères enragés,

La mer étale s’installerait ;

J’amarrerais l’instant, ici.



Oui ! Lorsque advient le temps du calme,

L’on a oublié toute flamme,

Mais la clarté, seule, en son cœur,

Inonde la maison de splendeur.



Larme de joie, perles de rire,

L’émotion réelle a troublé,

La note sur la portée a cessé,

Et l’on n’entend plus que respire…

 

--------------

-------------------

 

POÈME D'UN SOIR

 

Ô doux vent d'espoir

Douceur d'un soir

La vie m'a souri

Aujourd'hui

 

En votre présence

Vos dires, vos silences

Réchauffèrent mon coeur

De couleurs

 

Homme et Père la Loi

Mais homme de la joie

Qui permettez enfin

À mon corps mon coeur, son destin

 

Agnès de Kergorlay

2 février 2021

.

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.