En guise d'«Au revoir»...

Au revoir, car il ne faut jamais dire Adieu... Et merci surtout pour tout ce que vous m'aurez appris et m'aurez fait partager.

De la musique, du chant, des pensées (de celles qui rejoignent les miennes), et de ce qui fait au fond ma sensibilité.

Puisse-t-elle rejoindre la vôtre.

----------------

Le Beatles de ma jeunesse...

The Beatles - The foll on the hill © The Beatles

Ce génial Raymond Devos, mon fou favori...

Ouï dire © Raymond Devos

François Morel et "le CORPS"..., le meilleur de ce comédien, poète, le meilleur de France Inter...

"Clitoris !!! monsieur Sollers, Clitoris !!!" - Le Billet de François Morel © François Morel - France Inter

Enfants aux voix d'or et à l'humour pince-sans-rire...

Miaou Miaou ! BY G.A Rossini © Rossini

Le plus grand de nos humoristes...

Pierre Desproges - Rachid - Les rues de Paris ne sont plus sûres © Pierre Desproges

Mais Les Deschiens...

Les Deschiens - Le Pape © Les Deschiens

Catherine Ringer, une folle-dingue assez géniale...

Les Rita Mitsouko - Marcia Baila © Les Rita Mtsouko

Misogynie à part...

Georges Brassens - Misogynie à part © Georges Brassens

"Pourquoi philosopher alors qu'on peut chanter ?" (Brassens)

Brassens : Mourir pour des idées © Georges Brassens

Madame Fatou Diome, que l'on aimerait tant qu'elle fût entendue...

Fatou DIOME tâcle Le Pen, Fillon, "Marianne porte plainte ! " © Fatou Diome

De la grande chanson française, en dehors du show bizz

Indifférence B.Lubat ,A.Minvielle accordeon occitanie © Joly Sable

Guitare, vibrations, l'Espagne...

Paco de Lucia - Entre dos aguas (1976) © Paco de Lucia

Je dois être Andalouse quelque part...

Francisco Tarrega - Recuerdos de la Alhambra (Emmanuel Rossfelder) © Francisco Tarrega

Ravi Shankar ou le Mozart de l'Inde.

Ravi Shankar, l'extraordinaire leçon © cameralucidamusic

Chants d'enfants, voix vivantes, voix pures

Deux chants africains : Oalélé et Fatouwé © Inconnus

La plus grande...

Nina Simone - My way © Nina Simone

Et cette autre immense voix : Oum Kalthoum : "la voix incomparable"

Oum Kalthoum © Oum Kalthoum

El Hadj N'Diaye, ou le corps est dans la voix...

El Hadj N'Diaye - Ragajuma © 80pedacito

Maurane nous enchante avec Bach

maurane - sur un prelude de bach © Leroidukitch

C'est la grande question...

Et si en plus il n'y a personne © Alain Souchon

Walter's Carabine : un cri de notre jeunesse sur le monde (mon fils Foucauld de Kergorlay, à la guitare (à gauche) )

Walter's Carabine - Time to Ingnition © Walter's Carabine

Hallelujah !

John Cale - Hallelujah © EdelsteinDrache

Jubilation !

The Three Tenors in Concert 1994: "Nessun Dorma" from Turandot © Turandot -

"Mémoire de la mer, la musique est mémoire de la mer." (Miguel Angel Asturias)

 

La mémoire de la mer © Léo Ferré

"Le temps qu'on nous inflige n'est pas celui que je dis"

Léo Ferré - Avec le temps © Léo Ferré

Jeux interdits - simple et si joli comme Fossey

Jeux interdits © ; ; ;

Truffaut

Jules et Jim - Le tourbillon (1962) HD 720p © Jeanne Moreau

Souvenirs d'Asie...

India song - Marguerite Duras - Jeanne Moreau © Jeanne Moreau

Un peu de douceur...

Fauré, Dolly Suite, Berceuse © Gabriel Fauré

Sublime Martha Argerich...

Martha Argerich - Schumann - Scènes d'enfants Op. 15 © Schumann

Quand reviendra le soleil... et l'heure exquise...

L'heure exquise © Hahn

L'immense Placido Domingo - "Je crois entendre encore"...

Placido Domingo - Je crois entendre encore - Les pêcheurs de perles © Pl. Domingo

Schubert / Fischer Dieskau (le plus grand baryton)

Le voyage d'hiver © Schubert - Fisher-Dieskau-Alfred Brendel

So what ? Miles Davis, celui qui nous fait entendre ses notes tournant autour du silence ou "le son qui n'existe pas".

Miles Davis - So What © Miles Davis

Rachmaninov - mélancolie poignante...

Rachmaninov - Vocalise Op. 34 Nº 14 | Shafran, Cello, Ginzburg, piano © Rachmaninov

Glenn Gould / Beethoven - Tout le génie du piano au bout des doigts...

2 - Glenn Gould - Concerto Empereur © Quarouble

Rostropovitch/Britten... Arpeggione Sonata, une étincelle divine...

Schubert: Arpeggione Sonata (Rostropovich / Britten) (3/3) © Jeffrey Chan

Quand on arrive au silence...

Air - Johann Sebastian Bach © NEBELWARNER

"Ces trop rares moments où le monde que nous pensions désenchanté nous laisse entendre le chant des anges"

Vivaldi: Il Giustino, RV 717 / Act 2 - "Vedrò con mio diletto" © Vivaldi - Cecilia Bartoli

Mozart !

Petite musique de nuit © Mozart

... ... ...

Mozart - Ave Verum Corpus © Mozart

... ... ...

Une vie divine par Sollers

... ... ...

Baudelaire...

Serge Reggiani - Enivrez-vous - Poème de Baudelaire © Baudelaire - Reggiani

ENIVREZ-VOUS

Il faut être toujours ivre. Tout est là : c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.

Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est ; et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront : « Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. »

                                                     Baudelaire, Le Spleen de Paris, XXXIII

Le temps qui reste...

Le temps qui reste © Reggiani

... ... ...

Image

Pentti Sammallahti

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.