MOHAMED LAMINE LY
PROFESSIONNEL DE SANTE
Abonné·e de Mediapart

197 Billets

0 Édition

Lien 29 nov. 2014

VOIX DISCORDANTES SUR LE PROCHAIN SOMMET DE LA FRANCOPHONIE A DAKAR

MOHAMED LAMINE LY
PROFESSIONNEL DE SANTE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.nioxor.com/2014/11/sommet-francophone-nioxor-tine-sur-france-inter.html

                                            Le sommet qui n'a pas droit à l'erreur

sommet_francophonie_dakar.jpg

A Dakar, les articles et les caméras se focalisent sur la  succession d'Abdou Diouf à la tête de l'Organisation Internationane de la Francophonie. Mais les enjeux du sommet dépassent le cadre d'une élection. Les réunions ministérielles tenues hier à Dakar ont dégagé des priorités à traiter : les crises africaines, Ebola, l'aide au développement, une politique de l'emploi, une nouvelle forme de gouvernance par les femmes...

Si ce sommet respecte les engagements qu'il est censé prendre, sa crédibilité sera restaurée. Mais à lire la presse africaine, à regarder les manifestations dans les rues de Dakar, on sent monter une forme d'opposition. D'abord au regard de la facture.

Opération Ville Propre, un joli gravier blanc remplace sables mauvaises herbes et ordures sur le trajet des convois officiels.

Ces travaux d’embellissement sont certes approuvés, puisqu’ils resteront dimanche soir une fois tous les chefs d’Etat repartis mais le cout exhorbitant que va laisser ce sommet donne un gout amer.  L’urgence n’est elle pas ailleurs ? questionne l'opposition. Fallait-il dépenser tant d’argent pour la vitrine médiatique et cette opération de prestige quand des Sénégalais n’ont qu’un seul repas dans la journée, que les hôpitaux manquent de tout. Avait-on aussi besoin de cette réunion intergouvernementale pour nettoyer la ville ? L’argent dépensé par l’Etat Sénégalais pour accueillir le sommet est fortement critiqué surtout s’il ne livre pas un plan d’action pour favoriser le développement et une politique de l’emploi. Sur les blogs, on lit la peur de voir des chefs d'Etat qui ne sont pas tous de gentils démocrates venir à Dakar pour combiner de petits arrangements entre amis.

Ne pas perdre de vue aussi que la Francophonie sert d’alibi aux querelles intestines de la politique politicienne sénégalaise entre l’ancien président Wade et le gouvernement de Macky Sall, sur fond de chronique judiciaire et d’accusation réciproque de corruption…

Pour Penda Mbow, ministre de la francophonie, le Sommet n’a pas le choix. Les situations sont brulantes et exigent à la fois des réponses immédiates et des vues à long terme qui impliquent le lancement d’un processus.Qui plus est la francophonie est aussi attaquée sur ses terres par les firmes chinoises qui développent des actions de coopération commerciales.

Après l’Angola et la région des grands lacs, c'est au tour de l’Afrique de l’Ouest de se retrouver dans le viseur de Pékin.

Le sommet doit donc marteler une volonté politique claire et déterminée tourné vers les Africains et l'aide au développement. Avec une nouvelle forme de gouvernance dans les sociétés émergentes, une forme novatrice posée en modèle pour les pays industriels. Et dessiner ainsi un nouveau champ de perspectives.

 FRANCE INTER

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal
Gare d’Austerlitz : le futur complexe immobilier visé par une plainte
Des associations viennent de déposer plainte pour détournement de fonds publics au sujet de la construction du futur siège de l’Agence française de développement. Elles dénoncent son coût de 924 millions d’euros, au centre d’un gigantesque projet de bureaux et de galeries commerciales.  L’aménagement de ce quartier au cœur de Paris crée une cascade de controverses.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre