Prise d'otage tragique dans le documentaire Hold Up COVID-19

Résumé pour les gens pressés, les atrabilaires, les policiers de la pensée, les titrologues: - J'apparais malgré moi et sans avoir été consulté dans le documentaire. - Je ne suis absolument pas d'accord avec la thèse du complot. - Mais j'aime une bonne partie du film et au nom de la liberté d'expression je défends son droit à la diffusion.

holdup

I) Intro

C'est contraint et forcé que j'écris à nouveau sur le sujet de la COVID. Dès Janvier 2020 j'avais déjà commencé à le faire, car par je ne sais quelle funeste inspiration, je pressentais que cette épidémie allait dépasser les frontières de la Chine... et créer un chaos mondial.

Quand on a l'heur de s'appeller Mohamed, les prophéties, on est un peu... habitué si vous vous voyez ce que je veux dire... :o)

Mais à force j'ai fini par trop écrire et cela m'a valu d'être blacklisté (shadow banned) par Linkedin (si, si) et ... Facebook! J'ai assisté à une chute drastique du nombre vues de mes posts passé d'une moyenne 600 à 30 ! Ce n'est que récemment j'ai écrit et reçu la confirmation de cet état de fait: voyez l'image ci-dessous.

shadow ban linkedin shadow ban linkedin

Du coup, j'ai arrêté de poster sur le sujet dans Linkedin. Et je suis retourné à Mediapart.

Et vous qui pensiez qu'on était en démocratie: ah, ah!!

 

II) La prise d'otage

Mais, à la lecture d'un post de l'excellent Jean-Dominique Michel, je découvre pour la première fois l'existence du documentaire #HoldUp sur la COVID19.

Il rapportait la censure et le déchaînement des médias mainstream concernant le documentaire. Curieux, je me mets à sa recherche mais ce ne fut pas facile... Je ne trouvais que des vidéos de "debunkage" (l'horrible anglicisme) ou de soutien mais pas l'original...

Je finis par le retrouver et à le visionner.

Jusqu'à 1h39 min alors que je me délectais des propos, des interviews des personnes de haute qualité intellectuelle ( Le professeur Perrone, M. Jean-Dominique Michel, Dr Astrid Stuckelberger, le prix Nobel Lewitt etc.) , tout bascula.

La trame qui jusque là était factuelle et mesurée, plonge dans un complotisme un peu trop ..."simpliste" à mon goût. (écrit nonobstant le respect pour les auteurs et les participants.)

Et c'est aussi à ce moment qu'éberlué, je découvre ma photo, et mon nom tirés d'une capture d'écran d'une page de mon blog Mediapart !

fireshot-capture-228-investigation-covid19-la-remarquable-et-peut-etre-fortuite-coi-blogs-mediapart-fr

 

Sacrée surprise... Me direz-vous!

N'ayant pas été contacté par les auteurs, j'ai le sentiment de me retrouver donc "pris en otage" (dit sans aucune animosité, c'est de la titrologie à la Charlie Hebdo ;-) ) , à l'insu de mon plein gré, comme disait un philosophe du Tour de France...

Ataviquement anti-système, je me serais réjoui d'être associé à une oeuvre subversive et non-conformiste qui emmerderait les "puissants", si et seulement si j'en partageais le message...

Mais là, j'ai un problème: les soupçons nourris ne sont pas miens.

Je ne peux pas dire que je me désolidarise car je n'y ai pas été associé volontairement. Un petit mail m'aurait fait plaisir (je dis ça... ;-) ).

Mais je comprends un de ses objectifs : donner des éléments de réflexion au public trop abreuvé de news pré-formatées, orientées et qui se retrouve manipulé par diverses entités de pouvoir (politiques, pharmaceutiques, industrielles et militaires) par la mal-info.

Au nom de la liberté d'expression, je soutiens sa diffusion. Pareil pour Charlie.

Je ne suis pas d'accord avec certaines thèses du documentaire, mais je me battrai pour qu'il soit diffusé.

Ce qui a nui c'est le point de vue (trop personnel) des auteurs qui à mon humble avis ont fait l'erreur de croire et laisser accroire qu'ils ont trouvé les organisateurs de "la" manipulation et de les nommer à ce stade des connaissances sur l'affaire de la COVID-19.

Si je mets "la" entre guillemets car mon sentiment d'après mes propres recherches (sic), c'est qu'il n'y a pas qu'une (notamment l'intriguant The great Reset davosien) mais plusieurs avec des opportunismes non prémédités tout autour.

Hou, le vilain conspi' ! :p

Mais ça c'est une autre histoire ;-)

III) Cachez-moi ce blog que je ne saurais voir

Ce doc est une patate (très) chaude, carrément brulante!

Il est loin d'être neutre...

Si j'avais été consulté j'aurais longuement hésité car :

ms
"ce soutien (*) de la sublime Sophie Marceau est quand même très ... incitatif!"

Comme dirait mon cher ami Joël Martin du Canard Enchaîné dans son Album de la Comtesse! :o)

(*) Le soutien au documentaire, bien entendu ^_^

Mais j'aurais malgré cela, décliné!

La thèse qui a suivi est très discutable, et j'ai du mal avec cet amalgame entre Bill Gates, Jack Dorsey, Berggruen ... Il y a des points à connecter pour rendre intelligible le cauchemar planétaire que nous vivons, mais ce ne sont pas les "bons"...

-Ah, ouais? c'est quoi les bons?

-J'en sais rien et ce n'est pas dans ma bouche que vous mangerez votre piment!

Quand je vous dis que la patate est brûlante...

Vu comment les meutes de journaleux sponsorisés, comme les appelle mon chanteur préféré Renaud, se piquent de dépecer et décrédibiliser chacun des intervenants! Brrr!

Une personne honnête comme le professeur Perrone est vouée aux gémonies pour ses prises de position en faveur de l'hydroxychloroquine et sa dénonciation des magouilles mortifères des pharmas et de certains de ses malhonnêtes cons frères (<< il n'y a pas de faute :-)).

Des autorités étatiques schizophrènes disant tout et son contraire, des directions de santé publique fantomatiques ... et j'en passe.

Ce grand homme se fait descendre par tous les p'tits scribouillards sous ordre.

Tout comme l'excellent professeur Raoult (pour info, j'étais un des premiers - excusez du peu- à le soutenir à travers les réseaux sociaux...) : je dis ça pour être de ne pas être invité par des chaînes de télé... trop timide :p

Et aussi Jean-Dominique Michel cet homme sincère et érudit qui a très bien compris et informé le public sur les enjeux de cette crise!

Alors pour un parfait inconnu ... cela pourrait avoir des effets imprévisibles pour ne pas dire... dangereux. J'ai assez d'emmerdes comme ça!! Si, si :-)

J'assume tout ce que j'écris mais pas ce qu'on ce qu'on peut en faire!

Alors pour que cela soit clair: je ne suis pas d'accord avec les thèses complotistes évoquées.

IV) Mais où est-ce que j'ai mis mon flingue?

Renaud - Où c'est qu'j'ai mis mon flingue ? (Audio Officiel) © RenaudVEVO

Certains journalistes érigés en p'tits kapos des geôles mentales construites par leurs maîtres-actionnaires, avec leurs p'tits claviers, leurs p'tits iphone et leurs p'tites autos se prennent pour Pullitzer. Infoutus qu'ils sont de faire leurs propres recherches, abreuvent leurs colonnes de news reuter-isés ou afp-isés, insipides et sans saveur.

Ceux des plateaux télés, les miasmes de leurs logorrhées embrument les écrans de partis-pris et d'éléments de langage concoctées pour le populo. Insupportables laquais se trouvant au rang de faiseurs d'opinions...

Oui, je suis énervé par le manque d'esprit critique et d'investigation de la majorité des journalistes! Une honte.

Pareil pour certains milieux intellectuels, scientifiques et littéraires qui refusent tout questionnement contradictoire sur le sujet. A ces ayatollahs de la doxa, je recommande la lecture de Paul Feyerabend "Contre la méthode - Pour une théorie anarchiste de la connaissance".

Hold Up a au moins le mérite de se mouiller. De proposer une autre grille de lecture maladroite certes, mais qui a le mérite de provoquer le débat.

Au royaume covidien il y a quelque chose de pourri.

Faut être d'une naïveté coupable pour ne pas se poser des questions sur la gouvernance par la peur, les raisons des restrictions des libertés individuelles, pour refuser de s'interroger sur l'origine de l'oeuf SARS-COV-2, sur l'obsession vaccinale de certains...

Article du CNRS

« La question de l'origine du SARS-CoV-2 se pose sérieusement »

adobestock-335760225-72dpi

 

Se poser ces questions ce n'est pas "saaale" comme disait un fameux docteur radiophonique.

Il y a-t'il eu des cas de COVID avant Novembre 2019?

Cette question est fondamentale. Pourquoi? Parce que comme vous dirait tout épidémiologiste qui se respecte, le patient 0 est la clé, pardi!

Et pourtant il n'y a presqu' aucune enquête journalistique sérieuse sur le sujet sous nos cieux...

V) "Investigation n'est pas conspiration" :-)

Une petite liste à la Prévert... Pour ceux que cela intéresse.

  • En juillet 2019... Une «épidémie respiratoire» fait l'objet d'une enquête dans une communauté de retraités après que 54 résidents sont tombés malades.. Deux sont morts et 18 ont été hospitalisés en Virginie, ont indiqué des responsables.
  • Recherchez Evali, "Fort Detrick closing" , "Jeux militaires à Wuhan", "Crimson contagion", "Event 201", "Institut Pasteur Wuhan" ... Seulement des sites officiels, SVP.
  • Le Pr. Cohen de Bondy: Le Pr Yves Cohen affirme qu'un patient était atteint du Covid_19 en France dès le 27 décembre. Traité pour une pneumonie en décembre, un patient de l'hôpital de #Bondy, s'est révélé positif au covid19 .
  • Il y a une flopée... il suffit de chercher

Suis-je complotiste? Nan! Nan, Nan!

Curieux.

Aware comme JC Van Damne...on a les références qu'on peut :p

Comme on le devrait l'être tous.

Ce qui se joue depuis le début de cette pandémie, n'est pas sans conséquences.

Alors:

Si la politique n'est pas votre ... "truc"....

Si vous ne voulez pas vous poser de questions.

Si vous vous contentez de ce que vous lisez dans les journaux ou voyez à la télé : passez à la quincaillerie la plus proche pour acheter le rasoir pour vous faire tondre. ;-)

Il est évident qu'il y a au niveau mondial, une sorte d'accélération dans l'infantilisation des populations, un passage en force en cours: fermez les yeux comme dans un grand huit.

Mais souvenez vous de ce ce que vous avez éviter de voir, quand on aura fait de vous des ... inutiles "comme il a dit lui"...

(Terrifiant) " les gilets jaunes sont des êtres substituables " Laurent Alexandre © NOP

V) Conclusion

Il serait injuste de rejeter tout le doc pour la raison invoquée car l'essentiel n'est pas là. Les intervenants sont de qualité et les faits qu'ils exposent sont vérifiables.

Son principal défaut et non des moindres est de n'avoir pas su résister à l'appel conspirationniste. Ce que je rejette.

Mais si on sait distinguer l'opinion des faits, alors il a toute sa place dans le débat public.

La gestion douteuse de la crise, des faits troublants avant et pendant la pandémie interrogent.

Ce qui pose problème, c'est la paresse voire la malhonnêteté intellectuelle de certains journalistes, scientifiques et personnalités politiques.

A vous de décider.

La prise d'otage est terminée: je suis rentré chez moi.

Aux valeureux lecteurs qui auront atteint cette ligne (environ 1% :-) ), merci pour votre courage et votre patience!

Hold down ;-)

Si vous le souhaitez vous pouvez participer au groupe Linkedin R19:

https://www.linkedin.com/groups/12391940/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.