Convergence des luttes...

Athènes, Paris, Istanbul, Bruxelles, en passant par Calais... Quelle différence ?

41 Mars...

Nous sommes sur le chemin du retour. Le plan d'action, faire un crochet par la masion, des courses pour #NuitDebout. Passer par Répu pour les donner et faire des photos. Puis, débat sur les droits de l'homme en Iran au FIFDH/Paris, avant de retourner à Nuit Debout en fin de soirée.

En passant par la porte des Lilas, je vois une famille syrienne, une femme et ses trois enfants, un carton à la main. Le feu passe au vert et je n'ai pas le temps de lire ce qui est marqué sur son écriteau, mais je devine. Alors, je décide d'ajouter une étape à mon programme et de leur apporter quelques vêtements. Je passe rapidement par chez moi, le temps d'assembler quelques affaires et je repars. Seulement voilà, en arrivant porte des lilas, cette fois sur mon vélo, plus de trace de la famille syrienne qui a dû bouger entre temps, et à la place, je trouve une autre famille. Idem. Une femme et ses trois enfants. Je leur demande d'où ils viennent. L'ainé des enfants, Z. une fille de dix-sept ans, qui parle très bien l'anglais, me répond de la Bulgarie. Je dis idem. Evidemment que leur destin n'est pas le même, mais idem, je maintiens, car une femme et ses trois enfants à la rue. Je leur fais un peu la conversation, demande pourquoi ils sont partis, quand... Elle me parle alors de leur petite ville bulgare, me dit que c'est très joli la Bulgarie, qu'il y a beaucoup de français qui y viennent pour y passer des vacances, mais que c'était la misère chez eux, qu'ils ne s'en sortaient pas. Alors, ils ont pris la route vers la France.

Avant de les quitter, je demande à Z. s'ils ne fêtent pas le printemps en Bulgarie, comme nous le faisons en Iran. Et elle me montre son poignet et ce fil fragile, et me dit que cela se noue début mars et s'enlève lorsque les bourgeons auront fleuri.

Je pense "Convergence des luttes" et injustice, mais je pense aussi espoir.

https://www.instagram.com/aurorepersane_nuitdebout/

img-4279-1 img-4279-1



 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.