#SaveNavidAfkari - Hashtag désormais obsolète... hélas...

Navid Afkari vient d'être exécuté en Iran malgré une grande mobilisation internationale. Il avait été transféré à un endroit inconnu depuis quelques jours. L'espoir de réouverture de son dossier vient d'être floué.

Mère de Navid Afkari Mère de Navid Afkari

La nouvelle est brève : Navid Afkari vient d'être exécuté. Ce champion de lutte âgé de 27 ans, a été exécuté à Shiraz ce matin. La surprise est totale, car sa double peine de mort ne date que du 2 septembre 2020 et que son avocat était en train de rédiger l'appel ! Afkari avait annoncé à plusieurs reprises que ses aveux, où il admettait avoir tué un agent de sécurité du réseau de l'eau, lui avait été extorqués sous la torture. Navid n'a même pas eu droit à l'ultime visite de sa famille, habituellement accordé aux condamnés à mort. Son nom est le dernier sur la longue liste des exécutions en Iran.

Son exécution survient en plein mois de Muharram, mois de deuil pour les chiites, pendant lequel les régimes observent une trêve d'exécution, même en Iran.

Que signifie l'empressement du régime iranien pour exécuter la sentence ? Est-ce pour en faire un cas d'école, montrer aux activistes dissidents, dont Nassrine Sotoudeh (en grève de la faim depuis un mois) que rien ne sert de résister ? Faire comprendre aux ONG que même lorsque la mobilisation internationale s'amplifie, le régime iranien n'en fait qu'à sa tête ?

Mais pourquoi un tel acharnement contre la famille Afkari, dont deux autres des fils, Vahid et Habib sont encore en prison, condamnés à 54 ans et 27 ans de prison. Ils ont tous les deux déclaré avoir subi de la torture pour témoigner contre leur frère Navid.

Y a-t-il un lien entre cet empressement et le voyage imminent de M.J. Zarif, ministre des affaires étrangères iranien, en Europe ?

Quelques soient les réponses à ces interrogations, les faits restent les mêmes.

Navid Afkari a été exécuté ce matin à l'aube à Shiraz.

Il était champion de lutte.

Il n'avait que 27 ans.

le-champion-de-lutte

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.