Quand la police belge fait du préventif !

Bruxelles, 15 mai, Manif anti-TTIP ©ThomasOccupy Bruxelles, 15 mai, Manif anti-TTIP ©ThomasOccupy

C'était hier à Bruxelles.

"L’Alliance D19-20", rassemblant des agriculteurs-trices, citoyen-ne-s, travailleur-ses, chômeurs-euses, artistes, représentant-e-s de syndicats, d’ONG, d’asbl, des collectifs de militants et d’activistes, etc. appelait à manifester contre "Le partenariat transatlantique (TTIP)" qui devait être négocié loin de tout débat démocratique, refusant de rencontrer ceux qui s’y opposent, par Karel de Gucht, Didier Reynders, Guy Verhofstadt, et d'autres décideurs, au palais d’Egmont pour le European Business Summit. 

La manifestation démarre à 8h du matin, et voilà qu'à 8h28, des manifestants sont bloqués et à 9h démarrent les premières arrestations.

cf. le fil info de la journée http://bxl.indymedia.org/

Voici le récit d'une amie bruxelloise qui s'y trouvait...

"Pour le reste, ce que je peux te dire, c'est que, justement, il ne s'est rien passé : la police a encerclé et arrêté les gens en début de manifestation, les a provoqué et arrosé alors qu'il n'y avait rien eu comme provocation de la part des manifestants.

je suis arrivée un peu en retard et du coup je ne faisais pas partie des encerclés (il y a eu trois ou 4 vagues d'arrestations), après on était tous assez troublé par ce qui venait de se passer, il y a eu un bon moment de flottement, avec une partie de ceux qui restaient qui est partie en direction des casernes où les autres avaient été emmenés et puis un groupe est allé devant el siège du parti socialiste, parti du bourgmestre de la ville de Bruxelles qui a ordonné ces actes de police, pour demander qu'une délégation soit reçue, je n'ai jamais vu autant de flics en civils dans manif : ils nous ont suivi jusqu'au parti, ils étaient au moins dix et nous quoi ? 50 ? Ce qui s'est passé ce matin est hallucinant. A chaque manif maintenant ils trouvent un truc pour arrêter des gens, mais en général c'est en fin de manif ou après et ils inventent des faits ou alors il y a réellement eu des échauffourées, mais ce matin, ce n'était pas ça du tout. ce sont des arrestations arbitraires de gens qui ne faisaient rien que de tenter de protester pacifiquement. là, c'est un tournant. dans la lutte comme dans les moyens. il faudra repenser ce qu'on fait autrement. sachant aussi que ce qui est perturbant c'est que le nombre de participants n'augmente pas de manif en manif. où sont "les gens" ?

bref

je ne sais pas parler de tout ça par mail, mais je vais t'envoyer le plus d'infos que je trouve


t'embrasse
xx

ps : j'ai appris aujourd'hui que les manifestations sont désormais interdites le samedi (jour de shopping) !!! "


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.