moineau persan
Sepideh Farsi, Cinéaste
Abonné·e de Mediapart

88 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 sept. 2022

moineau persan
Sepideh Farsi, Cinéaste
Abonné·e de Mediapart

Femmes, vie, liberté !

Mahsa Amini, 22 ans, iranienne, originaire de la ville de Saqqez au Kurdistan iranien, est morte des suites d'un traumatisme crânien, vendredi 16 septembre à Téhéran, deux jours après son interpellation par les forces de l'ordre à cause d'une mèche de cheveux qui dépassait de son foulard. L'onde de choc secoue l'Iran.

moineau persan
Sepideh Farsi, Cinéaste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mahsa Amini, 22 ans, kurde, assassinée en Iran

Il fait 32° à Saqqez. Le soleil se couche à 19h28. Le cimetière est déjà noir de monde et le restera toute la nuit, pour empêcher que le corps inanimé de Mahsa Amini ne soit enterré de nuit par les autorités iraniennes qui veulent à tout prix empêcher les cérémonies de commémoration. Mais la foule tiendra bon. Des manifestations ont éclaté à Saqqez depuis vendredi, ville dont Mahsa Amini était originaire. A Sanandaj, autre ville kurde, même constat. Mais aussi à Téhéran. Et les forces de l’ordre tirent à bout portant sur la foule. On ignore le nombre de blessés. Tout comme on ignore l’enchaînement exact des évènements qui séparent le moment de l’interpellation de Mahsa dans une rue de Téhéran, et le moment où son corps inanimé a été admis à l’hôpital. La mort cérébrale avait déjà eu lieu, a-t-on déclaré sur le compte Instagram de l’hôpital KASRA, son cœur a été réanimé, puis s’est de nouveau arrêté de battre vendredi. Ledit post a été retiré du compte Instagram une heure après.

Les seules images qui subsistent de Mahsa entre ces deux moments, proviennent des caméras de surveillance du « Centre de rétention et de guidance » où sont conduites les femmes arrêtées pour les motifs liés à leur « héjab », et montrent que Mahsa titubait dès son arrivée et que du sang coulait de ses oreilles. Alors que lorsqu’elle a été embarquée, elle était en parfaite santé. Elle était venue à Téhéran pour un court voyage, accompagnée de son frère. Comment éviter de penser que l'origine kurde de Mahsa Amini a augmenté le degré de violence des policiers contre elle, ce qui au final a abouti à sa mort...

Dans le même temps, les rumeurs de l’opération d’Ali Khamenei, et de sa mort imminente font rage sur le net et la question de sa succession reste sans réponse. Khamenei, la dernière personne encore en vie de la garde rapprochée de Khomeini, et l’un des architectes de la forme actuelle du régime iranien, un monstre incontrôlable qui dévore ses propres enfants.

Les iraniens pleurent la mort de Mahsa Amini que les organes de propagande du régime ont décidé d'attribuer à ses prétendus problèmes de santé depuis l’âge de cinq ans. Problèmes que nie en bloc sa famille. « Notre Mahsa », comme tout le monde l'appelle désormais, était une jeune fille Kurde de 22 ans, venue visiter la capitale avec son frère. Les images des manifestants se filmant les pieds, évitant de montrer leur visage sur les réseaux sociaux, par peur de représailles, inondent la toile.

On lit sur un mur à Téhéran : Qui faut-il appeler lorsque le meurtrier est un policier ?

Lorsque l'assassin est un policier !

Nous sommes loin des journées de lutte de l’été 2009. Mois où malgré la forte répression, l’espoir d'un changement politique en Iran portait la couleur de la vague verte. Vague de protestation que le monde a laissé échouer, matée dans le sang par le régime iranien.

« Zhan, Zhian, Azadi » hurlé les bras brandis, est l’un des slogans les plus entendus ces-jour-ci au Kurdistan, et résume en trois mots le dilemme de mon pays : Femmes, Vie, Liberté.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste