Images pour le confinement (13) - In absentia

Vida Hajabi, activiste iranienne et citoyenne du monde, a fini ses jours à Paris il y a un peu plus de trois ans. Elle qui avait tant voyagé, avait enduré 7 ans d'emprisonnement, la révolution iranienne, puis l'exil. Vida n'a pas connu le confinement. Comment l'aurait-elle vécu ?

In absentia © Sepideh Farsi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.