moineau persan
Sepideh Farsi, Cinéaste
Abonné·e de Mediapart

95 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 sept. 2022

moineau persan
Sepideh Farsi, Cinéaste
Abonné·e de Mediapart

Pas un pas en arrière !

Le mouvement contestataire « Femme, vie, liberté » continue à embraser l'Iran malgré la répression. Les gens ne quittent pas la rue. Les nouvelles nous parviennent difficilement. Le débit de l'internet est très bas voire même nul. Malgré tout, les nouvelles importantes nous arrivent. De la lutte qui continue, et des météores... comme Hadis.

moineau persan
Sepideh Farsi, Cinéaste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

#hadis_najafi © @PAULA35CAT

Dans un monde virtuel, cette figure serait celle d’une super héroïne qui s’attache les cheveux, remonte les lunettes sur son nez et se prépare pour le combat final. Dans un monde virtuel, la super héroïne disposerait d’une arme fatale avec laquelle elle pourrait vaincre les méchants.

Dans un monde virtuel, notre héroïne serait touchée par les balles des forces obscures, mais elle se relèverait de ses cendres, car elle aurait sept vies comme un chat. Et puis au pire, on appuierait sur un bouton de Restart et le jeu repartirait à zéro.

Mais voici comment cela se passe dans le monde réel.

Nous sommes en Iran, le 30 Shahrivar (21 septembre). C’est la fin de l’été mais il fait encore doux. La super héroïne, la nôtre s’appelle Hadis. Hadis qui signifie, à peu de chose près : Légende.

Elle a 23 ans et vit dans la ville de Karaj, à une heure de Téhéran. Elle est le 4e enfant de la famille et travaille dans un restaurant. Elle partage souvent des vidéos d’elle-même sur les réseaux sociaux où elle chante ou danse, insouciante. A priori, ce n’est pas ce qu’on appellerait une activiste, mais elle a été touchée par la mort violente de Mahsa Amini, presque du même âge que Hadis. Quelques jours à peine, l’en séparent. Hadis est déterminée. Elle veut continuer à protester pour rendre justice à Mahsa et pour sa liberté. Ne plus porter le foulard, s’habiller comme elle veut. Aussi simple que ça.

Mardi soir, Hadis a été filmée en train de ramasser ces cheveux derrière la tête, dans ce geste désormais immortalisé, puis de remonter ses lunettes sur le nez avant de faire face à l'unité anti-émeutes, armées jusqu’aux dents. Vidéo de 6 secondes, devenu virale en très peu de temps.

En allant à la manif, Hadis se filme et poste le film. Elle s'adresse à ses amis. Ce seront ses derniers mots : Lorsque je regarderai en arrière dans quelques années, et que tout cela aura déjà changé, j’aimerais pouvoir être fière d’être allée manifester ce soir.

Mais Hadis ne rentrera jamais chez elle. Ce soir-là, elle est visée par les forces anti-émeutes et reçoit six balles. Dont une à la tête et une au cœur.

Hadis est tombée et ne s’est plus relevée. Son corps a été rendu à sa famille à la condition stricte d’attester qu’elle était morte de mort naturelle. Elle a été enterrée vendredi 23 septembre dans la stricte intimité, juste une semaine après Mahsa Amini.

La twitteuse @PAULA35CAT qui publie ce dessin de Hadis, le précède de cette phrase: Ni un pas enrera.

C’est sans doute ce qu’aurait dit Haids. Pas un pas en arrière. Pas un pas…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez