Moïra
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2022

Moïra
Abonné·e de Mediapart

Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne

On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.

Moïra
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Madame la Première Ministre,

Je vous écris depuis mes vacances à Bozel (Savoie) où j’observe un drôle de phénomène depuis mon arrivée il y a quelques jours : régulièrement, parfois plusieurs fois par jour, un avion de chasse survole la vallée de Bozel, faisant un boucan d’enfer pendant une demi-heure environ.

A 40 ans, je connaissais le passage rapide et bref d’un avion de chasse, mais je n’avais jamais vu le numéro auquel j’assiste cette fois : va-et-vient, piqués, rotations, tonneaux, cabrioles en tous genres, tout cela en solo, le ou la pilote semblant mimer Tom Cruise dans Top Gun.

Ne comprenant pas le sens de ce spectacle à l’air martial, j’ai mené une petite recherche sur internet. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que la Savoie était un territoire élu pour faire son baptême aérien pour la modique somme de 2800 euros la demi-heure de vol.

Bien évidemment, je ne peux croire un tel canular, et j’en déduis naturellement que des complotistes mal intentionnés font circuler des fakes news, des fausses pages publicitaires et des vidéos truquées sur le web pour nous faire croire que des ultra-riches nous emmerdent jusqu’à nos vacances à la montagne en nous assourdissant avec leur jouissance.

Mon fils de 10 ans, extrêmement bien sensibilisé par les soins de l’éducation nationale à l’importance de l’enjeu écologico-climatique, en a ri à gorge déployée pendant un bon quart d’heure.

Car bien sûr – et je ne doute pas un seul instant que vos services soient en mesure de me le confirmer – à l’heure où la France brûle (ici même à Bozel d’ailleurs) dans des proportions tout à fait inédites de par le réchauffement climatique, quand les glaciers diminuent années après années de manière tragique et que les roches s’écroulent faute de permafrost pour les tenir soudées (cf la fermeture actuelle du refuge du Goûter à St-Gervais pour cause d’éboulements), alors que l’Etat culpabilise à chaque instant l’ensemble de la population sur sa consommation d’énergie ainsi que sur son bilan carbone, il serait parfaitement incompréhensible que les ultra riches, eux, puissent claquer un « pognon de dingue » dans une activité de pur loisir qui polluerait délibérément non seulement l’air (400 litres de kérosène la demi-heure de vol sur un Albatros L-39) précisément au-dessus de ce qui reste de glaciers, mais aussi la paix sonore que les classes moyennes sont venues chercher à la montagne.

Aussi, alors que la guerre tonne à la porte de l’Europe depuis maintenant plusieurs mois, ayant fait jusqu’ici plusieurs dizaines de milliers de morts, il serait particulièrement inconvenant que des pilotes professionnels mettent leur talent non seulement au service de la jouissance démesurée de quelques un.e.s, mais également au service d’une activité lucrative dont on se demande bien à qui elle profite exactement.

Enfin, vous savez bien que malgré les gigantesques progrès que le génie humain a permis dans l’époque bénie de science dans laquelle nous baignons, qu’un avion de chasse peut encore se crasher, par exemple à cause d’un oiseau étourdi se faisant aspirer par un turboréacteur, ce qui est arrivé en France en 2013 par exemple (l’article ne le précise pas, mais nous pouvons faire l’hypothèse que l’oiseau est mort). Par conséquent, il serait extrêmement choquant que l’Etat fasse prendre un tel risque à la population en autorisant des activités de voltige dans des avions de guerre au-dessus de sa tête pour, répétons-le encore une fois encore, la jouissance individuelle de super-privilégiés. Peut-on imaginer, en France, en 2022, un Albatros L-39 dans lequel un ultra-riche s’envoie en l’air se cracher au beau milieu d’un village « gaulois » ? Bien sûr que non, c’est inimaginable.

C’est pourquoi, chère Madame, à la réserve près que vous puissiez avoir des informations contradictoires à m’apporter, vous pouvez, à mon avis, être certaine du caractère fallacieux de ces informations truculentes qui circulent sur le web, oublier votre inquiétude et dormir tranquille.

Très attentif à votre éventuel retour, je vous prie d’agréer mes respectueuses salutations.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez