MONIQUE RICCARDI-CUBITT
HISTORIENNE D'ART, CONFÉRENCIÈRE, JOURNALISTE, AUTEUR, POÈTE
Abonné·e de Mediapart

87 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 janv. 2022

DE L’ÉLOGE DU BAISER, EXPOSITION A PARIS DU BAISER DE QUIBE L’ORIGINAL

Pour la première fois en exposition/installation solo à Paris à partir du 29 janvier 2022, la Galerie Rachel Hardouin au concept innovant pluridisciplinaire de galerie immersive, présente en une déclinaison le fameux Baiser de Quibe en une joyeuse célébration de l’amour et de la volupté.

MONIQUE RICCARDI-CUBITT
HISTORIENNE D'ART, CONFÉRENCIÈRE, JOURNALISTE, AUTEUR, POÈTE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

DE L’ÉLOGE DU BAISER, EXPOSITION A PARIS DU BAISER DE QUIBE L’ORIGINAL 

Baise m’encore, rebaise-moi et baise ;

Donne m’en un de tes plus savoureux,

Donne m’en un de tes plus amoureux :

Je t’en rendrai quatre plus chauds que braise.

…Lors double vie à chacun en suivra.

Chacun en soi et son ami vivra.

Permets m’Amour penser quelque folie :

Toujours suis mal, vivant discrètement,

Et ne me puis donner contentement

Si hors de moi ne fais quelque saillie.

Ainsi chantait le baiser Louise Labé, la Belle Cordière, poétesse lyonnaise en 1555.

Le Baiser bleu

En ce temps d’épidémie où se cachent le sourire et l’attirance sensuelle des lèvres derrière le rideau des masques, cette exposition du Baiser Original de l’illustrateur renommé Christophe Louis dit Quibe à la Galerie Rachel Hardouin est une joyeuse célébration de l’amour, de sa volupté et de sa jouissance, alors même que le carcan de la distanciation sanitaire isole tout un chacun dans un monde froid et gris, sans la joie et le plaisir de l’autre.

Maître de la ligne, du trait fin et précis qu’il trace sur papier à l’encre ou à l’acrylique d’un seul coup de main en un geste fluide, telle en une calligraphie orientale, Quibe est le créateur du dessin le plus connu au monde, Close. Ce dessin One line, comme il le définit, encercle avec délicatesse et poésie deux visages entrelacés dans un baiser, les yeux fermés, la bouche entrouverte, deux âmes jointes et perdues dans la découverte voluptueuse de l’autre.

CLOSE, Le baiser

Le pouvoir évocateur de cette image dans sa simplicité même en a facilité son succès et sa diffusion que ce soit dans le monde de la mode sur des sneakers, de la décoration sur marqueterie, ardoise ou en tubes de néon, des films et spots publicitaires, ou encore plus étonnamment en tatouages. Ainsi la Galerie Rachel Hardouin dans son approche pluridisciplinaire de Curiosities & Experiences offre une installation dans le cadre de cette première exposition solo. Quibe lui-même sera présent au vernissage du 29 janvier, et la galerie propose un atelier SAINT-VALENTIN le samedi 12 et samedi 19 février 2022 de 14H00 à 20H00 sur rendez-vous une Performance studio photo avec Dom Garcia, dessin avec Guibe et tatouage de votre baiser réalisé par Philippine Schaefer tatoueuse professionnelle. La galerie édite un catalogue signé et numéroté à 150 exemplaires comprenant une œuvre originale.

La Galerie Rachel Hardouin 15 Curiosity + Experiences fut créée en mars 2018 par Rachel Hardouin, Conseil en communication, comme un nouveau concept de galerie immersive et lieu de création qui accueille et donne la parole aux auteurs et à leurs créations. Rachel Rachel Hardouin, fondatrice et commissaire des événements, initie le public à ressentir, réagir, participer aux projets artistiques avec la complicité des artistes.

Tatouage, Le Baiser

L’exposition/installation Christophe Louis alias QUIBE L’original à partir de samedi 29 janvier 2022 présente pendant six semaines un ensemble d’œuvres comme une déclinaison sur le thème du Baiser, à voir, contempler, méditer et jouir sans modération pour retrouver la joie de vivre avec l’autre et en l’autre, et oublier la tristesse et la grisaille environnantes !

 VERNISSAGE SAMEDI 29 JANVIER 2022

à partir de 16H30 en présence de l’artiste

GALERIE RACHEL HARDOUIN
15 CURIOSITY & EXPERIENCES
15, rue Martel 75010 Paris France
BAT.A en entrant à gauche 4e étage – interphone « 15martel »
M.+33(0) 660 225 014 www.15martel.com  contact @15martel.com

 MONIQUE RICCARDI-CUBITT

Paris, le 27 janvier 2022

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter