Insulte aux valeurs du Conseil National de la Résistance

Le Président de la République Emmanuel Macron se rendra au cimetière de Morette et sur le plateau des Glières dimanche 31 mars pour un hommage à la Résistance. Il sera accompagné de Jean-Michel Blanquer, de Geneviève Darrieussecq et de de l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy.

Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui

Nous, Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui, vivons cette présence comme une insulte aux valeurs du Conseil National de la Résistance et aux combats des Résistants, et dénonçons une opération de communication politicienne.

Emmanuel Macron viendra rendre hommage aux combattants des Glières en "oubliant" d’évoquer la pensée politique de ces derniers.

Résumer la Résistance à ses faits d’armes, c’est nier l’Histoire. C’est nier que des femmes et des hommes sont tombés pour des valeurs, pour un monde plus juste et plus égalitaire. Grâce au Conseil National de la Résistance, composé de toutes les tendances politiques, ce qui n’était qu’une utopie sous l’occupation est devenu réalité à la Libération.

Pour ces Résistants, cette promesse des "jours heureux" valait plus que leur sang. Leurs combats pour que l’intérêt général s’impose face aux intérêts
particuliers a permis notamment la création de la Sécurité Sociale, la mise en place des retraites par répartition et des services publics, l’éviction des féodalités économiques et financières de la direction de l’économie, l’indépendance de la presse à l’égard de l’Etat et des pouvoirs d’argent.

Comment ne pas voir une contradiction flagrante avec les politiques menées aujourd’hui ? Ce sont bien ces conquis qui sont attaqués depuis des décennies par ceux-là même qui se tiendront droits face aux tombes de ces héros.
C’est de la récupération : le Président vient honorer la Résistance mais par ailleurs il s’acharne à détruire son édifice social et politique !

Pour couronner le tout, au mépris de l’actuel Président de la République pour les revendications sociales du mouvement des Gilets Jaunes et des syndicats
s’ajoute l’irrespect dont avait fait preuve Nicolas Sarkozy en mars 2008 face aux anciens Résistants dans ce même lieu du cimetière de Morette. Ca fait beaucoup !

Pour toutes ces raisons et pour rendre à la Résistance l’hommage qu’elle mérite, nous appelons à un rassemblement dimanche 31 mars à 14 h à Thorens-Glières, au pied du Plateau, sur la place de la Liberté, entre la mairie et la salle Tom Morel.

Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui
Thorens-Glières le 29 mars 2019

-----

Le Chant des Partisans -vidéo 4'

-----

Rassemblement 2018 : Le dimanche, les vidéos des paroles de résistances. Et le samedi, les vidéos des conférences.

LE DIMANCHE :
En cliquant sur le lien (vidéo), vous accèderez à l’intervention de chacun des intervenants.
Interprétation en Langue des Signes Française (LSF) assurée par Eddy Perriau-Blatnik de LSF Interprétation et Geleen Dumas (Stagiaire).
Images : David Malacrida
Des résistant.e.s d’hier :
- Jean Villeret, président de la FNDIRP (Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes). (vidéo)
- Annette Beaumanoir, résistante de la guerre 39-45 et défenseure du peuple algérien pour son indépendance. (vidéo)
- Jean Clavel, réfractaire à la guerre d’Algérie. (vidéo)
Des résistant.e.s d’aujourd’hui :
- Karim Ben Ali, chauffeur routier, lanceur d’alerte, dénonce le déversement d’acide par ArcelorMittal. (vidéo)
- Cédric Herrou, agriculteur, condamné pour l’aide apportée aux migrants. (vidéo)
- Dominique Huez, médecin du travail. (vidéo)
- Anne-Sophie Pelletier, porte-parole des grévistes de l’EHPAD des Opalines (Jura). (vidéo)
- Hommages à Didier Magnin (vidéo) et Walter Bassan (vidéo), deux des fondateurs de CRHA, disparus cette année.

LE SAMEDI :
Les conférences que nous avons pu enregistrer :

- Premiers de cordée" ? Étudions nos riches : Comment les définir ? Comment cette classe se mobilise-t-elle ? Quels moyens de lutte ? avec Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon.

- Pour sortir de la France Afrique : aller jusqu’au bout de l’indépendance…

- Égalité ? patriarcat et néolibéralisme : analyser les violences contre les femmes, pour lutter et avancer.

- Une constituante maintenant !" Réforme démocratique des institutions : retour sur les expériences tunisienne et islandaise.

- 2008-2018 : Crise de la finance ou crise du capitalisme ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.