Faire du journalisme autrement

Quelles inter-(indé)pendances entre activisme, presse pas pareille et médias dominants ? L'objectivité existe-t-elle (spoiler : non) ? C'est quoi, finalement, être journaliste ? Autant de questions abordées lors des 1ères assises intergalactiques de la presse libre, avec ici notamment La Mule du pape et Le Poing (Montpellier), la Brique (Lille), Cédric Herrou, et bien d'autres.

Les 5 et 6 juin 2021 ont eu lieu, près de Nice, les Premières assises transnationales et intergalactiques de la presse libre, satirique et indépendante. Cet événement au titre très long (et spatial) était organisé par un collectif niçois de médias libres et heureux comprenant Mouais le mensuel dubitatif, Télé Chez Moi, Radio Chez Moi et Pilule Rouge. Le but étant de rassembler dans la joie, le temps d’un week-end en campagne près de Nice, les acteurs et actrices du journalisme alternatif d’ici et d’ailleurs.

Du samedi matin au dimanche soir, sur les terres de La ferme de la Sauréa, dans une grande oliveraie sur une colline, deux journées de débats, discussions, rencontres sur diverses thématiques : quels modèles de diffusion, quels financements, quelles perspectives pour l’avenir… Et bien sûr des concerts de fanfare techno festive, de chanson française, un baléti folk et un set final de Renard le rouge .

Notre caméra s'est concentrée sur un débat, dimanche à 14h, entre des représentants de médias pas pareils et le public, à propos des liens entre activisme, presse singulière et médias dominants. Une discussion riche et essentielle, entremêlée de moments festifs, tel est le programme. Avec notamment La Mule du pape et Le Poing (avec un g), de Montpellier, la Brique, de Lille, et Cédric Herrou, venu nous parler de la médiatisation des luttes.

Ainsi que l'a synthétisé le Poing dans un article, "on a causé objectivité (ça n’existe pas et ça concerne ce compte-rendu), lien entre journalisme et militantisme (on peut être journaliste et militant même s’il faut bien avoir conscience qu’une « opinion juste » ne fait pas une information juste pour autant), rapport avec les journalistes des médias dominants (ce ne sont pas tous des salauds, loin de là, et c’est toujours utile d’avoir de bonnes relations avec eux) ou bien encore ce qui fait notre singularité. Ce dernier point pose question : certes, le fait que l’on ne soit pas dirigé par des marchands de bétons ou de canons nous définit et nous donne une certaine liberté éditoriale, mais si nous n’avons pas de moyens, alors cette liberté reste partielle. Un journalisme de qualité se passe difficilement d’envoyés spéciaux, de correspondants locaux, de journalistes bien payés, etc., et à ce titre, la clochardisation de la presse, y compris dominante, est inquiétante…"

Retrouvez le tout en vidéo ci-dessous :

Quand des médias pas pareils se rencontrent Assises de la presse libre - Télé Chez Moi & Mouais

Assises organisées par le journal Mouais (Nice).

avec
Télé Chez Moi (Nice)
Le Ravi (Marseille) 
CQFD (Marseille) 
L’Age de faire (Peipin) 
Transrural (Paris) 
La brique (Lille)
S!lence (Lyon) 
La Mule du pape (Montpellier) 
Le Poing (Montpellier) 
Acrimed (Paris) 
Le Trou des Combrailles (Creuse) 
L’Empaillé (Aveyron) 
Primitivi (Marseille) 
Les Crieuses d’Utopie (Grasse) 
Fakir 06 
L'arlésienne (Arles)
Radio Agora FM (Grasse) 
Ligne 16 (Nice)
Les autres voix de la Presse (Colmar)
Le nouveau journal des gens du pays de Fayence (Fayence)

Groupes :
Boom Brass
Lu Barbalùcou
Cara
Renard le rouge

merci à
Jérôme et Nicolas à la technique, à toute l'équipe de bénévoles et de référents accueil, cuisine, bar et régie

merci à La ferme de la Sauréa et à tou.te.s les participant.e.s

Musique générique fin
Bob

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.