Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

104 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 oct. 2021

Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

Les bourgeois aiment les banlieues... dans les musées

A propos d’un passage de Laure Adler sur France 5, et de la fascination de la bourgeoisie intellectuelle pour des classes populaires des banlieues. Des personnes qu’elles prennent cependant rarement la peine de rencontrer en traversant le périf’. Parce qu’elles les préfèrent au musée et au cinéma. Au risque d'un certain décalage, d'une certaine obscénité.

Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Montage de Bob pour Mouais

Je regardais en replay « C ce soir », une émission nocturne de France 5, parce que Bégaudeau était invité le 11 octobre. À la toute fin, la bourgeoise septentenaire Laure Adler, qui hante les télés et radios depuis cinquante ans (elle a même été conseillère culture de Mitterrand !), nous parle d'Alice Diop, cinéaste qui a grandi à Aulnay-sous-Bois (à Bondy comme le dit Laure avec délectation), dans la « cité des 3000 ». Laure a adoré son dernier film « Nous » (Ours d’or du meilleur documentaire à Berlin cette année), où l'on découvre « l'humiliation, le manque de respect » dont souffrent les banlieusards, elle trouve magique de parcourir au cinéma « une ligne RER où l'on rencontre un ferrailleur, un contrôleur, une aide-soignante (…) un tissage d'individualités ».

Tranquillement assise dans son fauteuil de cinéma, Laure s'exalte et nous vante l’œuvre de cette artiste d'origine sénégalaise (qui le mérite très certainement) qui trace la cartographie de la banlieue parisienne et met à l'honneur des espaces et les gens qui y vivent. Alice Diop est née en 1979, elle a réalisé son premier film en 2005 (son troisième film « Vers la tendresse » a reçu le César du meilleur court métrage en 2017). Mais ce qui intéresse spécialement Laure, c'est que l'auteure monte un projet avec le Centre Pompidou (du 11 au 14 février 2022) nommé « Autour de Nous ». Laure nous décrit ce « grand projet d’anthropologie sociale esthétique et artistique (…), une bibliothèque sonore et visuelle des banlieues du monde ».

Bégaudeau se pince les lèvres, on sent qu'il a envie de lui rétorquer « mais ma grande, si tu veux voir et entendre les banlieues, les sentir, les éprouver, ben t'as qu'à passer le périf », mais l'émission touche déjà à sa fin. Et moi, je reste sur ma faim.

J'ai un arrière-goût métallique dans la bouche, envie d'insulter mon écran. J'ai bossé dans pas mal de quartiers populaires, de Marseille-nord à Salon-Les-Canourgues, des Moulins niçois à l'Ariane, en passant par les Liserons... Une vieille de Cimiez [quartier bourgeois de Nice, ndlr] pourrait simplement descendre sa colline pour se retrouver à Bon Voyage, mais elle préférera donc, comme Laure, se rendre au musée pour s'immerger dans l'ambiance si folklorique des quartiers pauvres.

Laure a toujours vécu dans les hautes sphères bourgeoises, intellectuelle auto-proclamée, reconnue par ses amis bourgeois, elle vient nous conseiller à la télé une escapade culturelle où il est question d'apprécier la pauvreté de nos concitoyens, et de constater qu'il y a de belles personnes parmi les miséreux.

Hé ben, je trouve ça triste, décalé, crétin, limite obscène. Laure, vient avec moi un de ces quatre, tu pourras même prendre des photos qui feront leur effet dans tes dîners parisiens.

Un billet d’humeur inédit de Bob pour notre notre blog ; retrouvez enquêtes, reportages, analyses etc., le tout richement illustré sur 24 pages, chaque mois dans votre boite aux lettres en vous abonnant ! Nous visons les 1000 abonnées papiers à l’automne, il nous en manque 550… https://www.helloasso.com/associations/association-pour-la-reconnaissance-des-medias-alternatifs-arma/paiements/abonnement-mouais

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Gauche(s)
Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »
Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.
par Mathieu Dejean, Fabien Escalona et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome
Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard
Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier
Billet de blog
Chéri, je crois qu’on nous a coupé le gaz !
Depuis quelques mois, la discrète Roumanie ravitaille le reste du monde. Le plus grand port de la mer noire s’érige au nom de Constanța. Les affaires battent leur plein. Les céréales sont acheminées dans des wagons sans fin. Aujourd'hui, comment vit-on dans un pays frontalier à l'Ukraine ? Récit de trois semaines d'observation en Roumanie sur fond de crise énergétique et écologique.
par jennifer aujame