Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

69 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 oct. 2021

Les bourgeois aiment les banlieues... dans les musées

A propos d’un passage de Laure Adler sur France 5, et de la fascination de la bourgeoisie intellectuelle pour des classes populaires des banlieues. Des personnes qu’elles prennent cependant rarement la peine de rencontrer en traversant le périf’. Parce qu’elles les préfèrent au musée et au cinéma. Au risque d'un certain décalage, d'une certaine obscénité.

Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Montage de Bob pour Mouais

Je regardais en replay « C ce soir », une émission nocturne de France 5, parce que Bégaudeau était invité le 11 octobre. À la toute fin, la bourgeoise septentenaire Laure Adler, qui hante les télés et radios depuis cinquante ans (elle a même été conseillère culture de Mitterrand !), nous parle d'Alice Diop, cinéaste qui a grandi à Aulnay-sous-Bois (à Bondy comme le dit Laure avec délectation), dans la « cité des 3000 ». Laure a adoré son dernier film « Nous » (Ours d’or du meilleur documentaire à Berlin cette année), où l'on découvre « l'humiliation, le manque de respect » dont souffrent les banlieusards, elle trouve magique de parcourir au cinéma « une ligne RER où l'on rencontre un ferrailleur, un contrôleur, une aide-soignante (…) un tissage d'individualités ».

Tranquillement assise dans son fauteuil de cinéma, Laure s'exalte et nous vante l’œuvre de cette artiste d'origine sénégalaise (qui le mérite très certainement) qui trace la cartographie de la banlieue parisienne et met à l'honneur des espaces et les gens qui y vivent. Alice Diop est née en 1979, elle a réalisé son premier film en 2005 (son troisième film « Vers la tendresse » a reçu le César du meilleur court métrage en 2017). Mais ce qui intéresse spécialement Laure, c'est que l'auteure monte un projet avec le Centre Pompidou (du 11 au 14 février 2022) nommé « Autour de Nous ». Laure nous décrit ce « grand projet d’anthropologie sociale esthétique et artistique (…), une bibliothèque sonore et visuelle des banlieues du monde ».

Bégaudeau se pince les lèvres, on sent qu'il a envie de lui rétorquer « mais ma grande, si tu veux voir et entendre les banlieues, les sentir, les éprouver, ben t'as qu'à passer le périf », mais l'émission touche déjà à sa fin. Et moi, je reste sur ma faim.

J'ai un arrière-goût métallique dans la bouche, envie d'insulter mon écran. J'ai bossé dans pas mal de quartiers populaires, de Marseille-nord à Salon-Les-Canourgues, des Moulins niçois à l'Ariane, en passant par les Liserons... Une vieille de Cimiez [quartier bourgeois de Nice, ndlr] pourrait simplement descendre sa colline pour se retrouver à Bon Voyage, mais elle préférera donc, comme Laure, se rendre au musée pour s'immerger dans l'ambiance si folklorique des quartiers pauvres.

Laure a toujours vécu dans les hautes sphères bourgeoises, intellectuelle auto-proclamée, reconnue par ses amis bourgeois, elle vient nous conseiller à la télé une escapade culturelle où il est question d'apprécier la pauvreté de nos concitoyens, et de constater qu'il y a de belles personnes parmi les miséreux.

Hé ben, je trouve ça triste, décalé, crétin, limite obscène. Laure, vient avec moi un de ces quatre, tu pourras même prendre des photos qui feront leur effet dans tes dîners parisiens.

Un billet d’humeur inédit de Bob pour notre notre blog ; retrouvez enquêtes, reportages, analyses etc., le tout richement illustré sur 24 pages, chaque mois dans votre boite aux lettres en vous abonnant ! Nous visons les 1000 abonnées papiers à l’automne, il nous en manque 550… https://www.helloasso.com/associations/association-pour-la-reconnaissance-des-medias-alternatifs-arma/paiements/abonnement-mouais

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie