Ma sélection du 5 avril

Ardennes-éducation-culture : http://www.ardennes-culture.net/ - Toute l'actualité de l'éducation en France et dans le monde

05/04 - "Histoire et politiques scolaires" - "Blog de Claude Lelievre" Des nominations ''précipitées'' au HCE

"A un mois du renouvellement du chef de l’Etat et à deux mois de celui de l’Assemblée nationale, la quasi totalité des membres du Haut Conseil de l’Education ont été renouvelés. ...
à deux mois de la fin de deux échéances politiques majeures ( les présidentielle et les législatives ) tout se précipite, et c’est urgent ! Et il est clair que le choix qui a été fait est un choix de ‘’combat’’ ..."

05/04 - "Le Monde.fr" L'école fragilisée par le sarkozysme

"L'école républicaine s'appuie sur un ensemble de valeurs phares, qui fondent le modèle républicain français. ...
Cet Etat s'incarne dans un service public puissant et valorisé - dont l'éducation dite nationale est emblématique ...
Mais au lieu de moderniser cette école de la République pour que les écarts entre principes affichés et réalité de terrain s'amenuisent (...), les élites politiques françaises se sont bien dirigées vers un nouveau modèle plus libéral de système scolaire, qui n'emporte pas à ce jour l'adhésion des acteurs de terrain qui souscrivent encore au mythe puissant et très structurant de l'école républicaine."

05/04 - "UNEF.fr" « Que c’est abominable d’avoir à choisir entre deux innocences »

"Les débats auxquels nous assistons, depuis les affreux crimes commis à Montauban et Toulouse, sont de nature déstabilisante. Comment en si peu de temps sommes-nous passés de la nécessaire élucidation de ce crime à la relance par certains de débats autour de la peine de mort, de l’immigration, de la place de l’islam ? La réponse à cette question prend malheureusement tout son sens lorsque l’on observe depuis plusieurs semaines les tentatives de récupération de cet horrible drame humain. ...
En ayant la volonté de laisser derrière nous les affres du passé, ma génération possède la certitude que devant nous se situe une nouvelle frontière que nous pouvons atteindre. Si les prétendants à la présidence de la République ne saisissent pas ces enjeux, (...) ils prennent le risque de s’aliéner dès le 22 avril prochain le vote des jeunes. C’est ce message que mon organisation et de nombreuses autres feront passer ..."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.