mtb74
Retraité-e de l'Education Nationale, membres du PG
Abonné·e de Mediapart

26 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 sept. 2016

mtb74
Retraité-e de l'Education Nationale, membres du PG
Abonné·e de Mediapart

Après les bus Macron, les banquets Macron.

Ces derniers jours Monsieur Macron tient « table ouverte », à Londres dans un de ces endroits feutrés dont les Anglais ont le secret ! Quoi qu’il en soit c’est pour « en finir avec cette France bloquée, ligotée, belle au bois dormant, qui aurait enfin trouvé son prince » que l’homme se démène.

mtb74
Retraité-e de l'Education Nationale, membres du PG
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ces derniers jours Monsieur Macron tient « table ouverte », à Londres dans un de ces endroits feutrés dont les Anglais ont le secret ! Quoi qu’il en soit c’est pour « en finir avec cette France bloquée, ligotée, belle au bois dormant, qui aurait enfin trouvé son prince »[1] que l’homme se démène. Il est le néo-libéralisme en marche. Le destin l’appelle à la présidence, encore faut-il financer une campagne qui s’annonce de plus en plus coûteuse. Le coureur de fonds s’est ébranlé dès le mois de mai afin de trouver les 18 millions d’euros (je rêve…) nécessaires au financement d’une campagne présidentielle !

Le moyen : du fund raising auprès de ses soutiens et des banquets londoniens à 7500 € le couvert[2] (on peut donner moins mais on pourrait passer pour  pingre), French Tech oblige (Londres n’a pas encore obtenu le label) et hop, En Marche !

En effet, M. Macron ne se fait pas raser gratis (pas plus que le locataire de l’Elysée d’ailleurs).

Autrefois, certains se rendaient à l’étranger pour y lever des mercenaires armés dans un but plus ou moins avouable, aujourd’hui on va, sans vergogne ou sans foi ni loi, comme on voudra, lever des fonds à l’étranger auprès de ceux qui étranglent déjà bien des peuples européens, à commencer par les Grecs.

Pour ceux qui vont investir dans cette affaire, ce n’est rien que ces 7500 € vu le juteux retour sur investissement escompté lorsque leur major d’homme installé dans les fastes élyséens devra rembourser et obéir à ses créanciers qui du même coup deviendront les nôtres…

Un petit tour à « on n’est pas couché » par là-dessus pour lancer le quidam face à la blonde de service qui aura ravalé son fiel pour l’enduire de miel, l’un et l’autre étant issus des mêmes cénacles (banque Rothschild pour l’un, Bloomberg LP pour l’autre[3]) sous l’œil pétillant d’un Ruquier qui se voit déjà faire et défaire les présidents entre deux divertissements pas trop compliqués devant un public béat d’admiration. Notons que l’on évite d’y parler du libéralisme qui nous veut tant de bien, des fois que le gogo pense que c’est un gros mot et ne soit effarouché.

Politique spectacle au détriment du peuple, c’est à dire vous et moi…

Mieux vaut se coucher tôt avec un bon livre !

Jérôme Bosch.L'Escamoteur. Vers 1500. © Wikipédia

Jérôme Bosch. L'Escamoteur. Vers 1500.(Wikipédia)


[1] ww.lefigaro.fr/vox/politique/2016/04/07/31001-20160407ARTFIG00282-bercoff-il-est-arrive-le-grand-macron-le-beau-macron.php

[2] http://www.20minutes.fr/politique/1921987-20160909-diner-macron-londres-recolter-jusqu-7500-euros-invite

[3] https://fr.wikipedia.org/wiki/Bloomberg_LP

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma