• 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Gdeim Izik: le droit à la colère

    Par
    En octobre 2010, en prélude du printemps arabe, 20 000 sahraouis installaient « le Camp de la dignité et de la liberté » dans la banlieue d'El Aaiun, capitale du Sahara Occidental occupé par le Maroc depuis 1975. Le 8 novembre 2010, les forces armées royales d'occupation démantèlent le camp par la force faisant plusieurs morts. Être perdant, c’est une humiliation. Quelle est la réaction la plus spontanée lorsqu’on perd ? La colère ! Par Naâma Asfari à la prison de Kénitra.