Macron et l'incivilité du voile

"Le port du voile n'est pas conforme à la civilité dans notre pays. C'est-à-dire au rapport qu'il y a entre les hommes et les femmes dans notre pays." Tel est la position du chef de l’État sur le voile en France. Avec de tels propos à l'encontre de toutes ces Françaises qui ont fait le choix de se voiler, le Président a assurément manqué de civilité lors de l'interview du 15 avril.

EN MARCHE ARRIÈRE TOUTE 

Dimanche 15 avril, Emmanuel Macron a accordé une interview à Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel.

" Le port du voile n'est pas conforme à la civilité dans notre pays. C'est-à-dire au rapport qu'il y a entre les hommes et les femmes dans notre pays."

Voici, la synthèse de sa position.

Dans le dictionnaire Larousse, la définition de "civilité" est résumé ainsi : "Observation des convenances en usage chez les gens qui vivent en société ; politesse, courtoisie". 

Avec un tel jugement et de tels propos à l'encontre de toutes ces Françaises qui ont fait le choix de se voiler, le Président (de tous les Français) a assurément manqué de civilité. 

Emmanuel Macron a ainsi renoué avec l'héritage de ses prédécesseurs sur la question de l'islam et notamment sur le port du voile dans notre société.

En effet de Jacques Chirac en passant par Nicolas Sarkozy jusqu'à François Hollande, tous nos présidents ont tenu des propos similaires.

Voici, pour rappel, un verbatim illustrant l'incivilité de leur propos.

"Dans notre enseignement public, la présence du voile a quelque chose d'agressif" Jacques Chirac en décembre 2003 lors de sa visite en Tunisie

 "Nous ne voulons pas de femmes voilées" Nicolas Sarkozy en février 2015 au micro d'Europe 1

 "La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain..., si on arrive à lui offrir les conditions pour son épanouissement, elle se libérera de son voile et deviendra une Française, tout en étant religieuse si elle veut l'être, capable de porter un idéal." François Hollande dans Un président ne devrait pas dire ça...

Ci-dessous, l'intervention du Président pour rappel.

Macron et l'incivilité du voile © Nagib AZERGUI

Nous conseillons donc vivement à tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, COLLABORENT avec ces idéologues qui poursuivent leur mission civilisatrice, de se libérer de leur emprise et d’entrer à nos côtés en RÉSISTANCE. Le respect ne se gagne jamais en abdiquant ou en courbant l'échine face à l'injustice ou l'adversité.

Pour AGIR et ne plus SUBIR, nous vous donnons rendez-vous sur : http://udmf.fr

L'UNION fait la FRANCE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.