"Une si petite garce" : un livre engagé pour la protection de l'Enfance !

En France, on se gargarise avec des termes tels que "protection de l'enfance" ou encore "droits de l'enfant". N'oublions pas que le système de pensée qui prévaut chez nous est toujours judéo-chrétien, avec son lots de tabous bien ancrés et inébranlables. En témoignent les chiffres toujours plus alarmants de la maltraitance sur mineurs : " Il existe aujourd’hui en France plus de 98 000 cas connus d’enfants en danger, c’est-à-dire 10% de plus qu’il y a dix ans, parmi eux 19 000 sont victimes de maltraitance, 78 000 se trouvent dans des situations à risque" ( source site L'Enfant Bleu) Si l'on souhaite être un peu plus précis : " 44 % des enfants maltraités ont moins de 6 ans, 60 % des cas de maltraitance sexuelle ont lieu dans la famille des victimes 46 % des cas de maltraitance sont imputables aux pères, 25 % des cas de maltraitance sont imputables aux mères, 9 % des cas de maltraitance sont imputables aux beaux-pères. Au final  et en gros : chaque jour en France DEUX enfants meurent sous les coups ! Régulièrement dans les médias on nous sert des histoires comme celle de la petite Typhaine et là, la voix du peuple s'élève, indignée, violente, haineuse...Cela me donne envie de vomir et de hurler à mon tour ! C'était avant qu'il fallait s'indigner, regarder, avoir le courage de ne pas détourner les écoutilles de sa situation. Certes, il faut du courage et un bonne dose de conscience pour oser prendre son téléphone et faire-part aux instances concernées d'une situation qui nous semble mettre en danger un enfant...Et pourtant peu ou prou, en règle générale le vieil adage qui stipule que l'" on ne se mêle pas de la vie des autres"  a la vie tenace !!! Voilà pourquoi j'ai écrit " Une si petite garce". Je souhaite briser cette loi du silence, cette omerta qui gouverne et cautionne les actes de ces monstres pour que plus jamais les gens ne puissent s'écrier : " Mon Dieu, je ne savais pas, je ne me doutais pas..." C'est mon combat, le sens de ma vie...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.