Je suis Amish

Où il se vérifie, une fois de plus, que les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

"Oui, la France va prendre le tournant de la 5G  (....) J'entends beaucoup de voix qui s'élèvent pour nous expliquer qu'il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l'écologie contemporaine"

Commentant ces propos un twittos écrivit : Le méprisant de la République. Ce qui me paraît assez bien résumé. Car c'est plus fort que lui. Le Gaulois réfractaire ayant vécu, voici donc les Amish. Les intéressés s'en moquent sans aucun doute, les citoyens de la convention climat beaucoup moins : la demande d’un moratoire sur la 5 G faisait partie des 149 mesures proposées que le chef de l’Etat s’était engagé à reprendre. Où il se vérifie, une fois de plus, que les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

Une étude d’impact sanitaire et environnementale avant d’accorder des licences serait-elle superflue ?

Pas sûr

http://La 5G arrive en France, mais les autorités notent « un manque important de données sur ses effets sanitaires"

http://Tour du monde des réseaux mobiles 5G : les particuliers ne sont pas conquis

mais Jupiter ne saurait s'arrêter à ces considérations. Le doute ne fait pas partie de ses affects. "Le progrès vous dis-je " ne se discute pas. On croirait entendre Diafoirus.

Il arrive un moment où l'on ne sait plus qualifier les gens. Le devrait-on d'ailleurs. Sans doute pas mais cela soulage souvent. En ce qui concerne E. Macron, j'hésite entre plusieurs qualificatifs que je ne dévoilerai que contre faveurs sonnantes et trébuchantes (je plaisante) : vu de ma fenêtre, cet homme est inconscient de la violence qu'il distille via ce genre de sorties (on se souvient outre des gaulois réfractaires, des illettrées, du costard, de traverser la rue, du pognon de dingue etc. A propos de ça, la réfection de son bureau nous aura coûté bonbon.Start-up nation mais old style présidentiel ).

 

Mais, au fait, c'est quoi la 5G ? Selon l' autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep)

"La cinquième génération de communications mobiles (5G) se présente comme une génération de rupture, celle qui ne s’intéresse plus uniquement au monde des opérateurs mobiles grand public, mais qui ouvre de nouvelles perspectives et permet la cohabitation d’applications et usages extrêmement diversifiés, unifiés au sein d’une même technologie.

La 5G doit permettre un saut de performance en termes de débit (qui doit être multiplié par 10), de délai de transmission (qui doit être divisé par 10) et de fiabilité de la communication.

Elle devrait être un véritable "facilitateur" de la numérisation de la société, en autorisant le développement de nouveaux usages : réalité virtuelle, véhicule autonome et connecté, ville intelligente (contrôle du trafic routier, optimisation énergétique), industrie du futur (pilotage à distance des outils industriels, connectivité des machines)..."

Outre la vacuité du discours, c'est ignorer sciemment que beaucoup sont loin de pouvoir accéder à cette discutable petite merveille.

Drôle d'époque où, de plus en plus, on ne se pose pas la question de l'utilité des choses mais de comment les acquérir pour la seule raison qu'elles existent. Quel bonheur d'acheter un cache-pot en forme de pot....mais un pot design !

Jupiter a-t-il jamais sérieusement songé à la notion de "progrès" ? Sans doute pas. Pour cet homme pressé, il ne faut pas rester en queue de peloton, il faut aller vite sans être trop regardant.

Alors je songe à J.Ellul et à ce constat qui n'a pas pris une ride : "La Technique ne se contente pas d'être le facteur principal ou déterminant, elle est devenue Système, et l'homme est au service de la technique plus qu'elle ne le sert".

"Si la technique est totalisante", poursuit Ellul, "c’est-à-dire si le système technicien est capable d’intégrer tous les phénomènes nouveaux au fur et à mesure qu’ils se présentent, si la technique est récupératrice, c’est-à-dire si tous les mouvements révolutionnaires sont finalement récupérés par elle, qu’est-ce qui peut bien lui échapper ? D’un point de vue humain, rien."

Voir pour plus de détails ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Ellul

En sommes-nous là ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.