netmamou
Retraitée du public et du privé .
Abonné·e de Mediapart

43 Billets

1 Éditions

Billet de blog 12 juil. 2018

PROPOSITIONS POUR UNE LISTE ELECTORALE DEMOCRATIQUE

Au vu de la polémique qui enfle au sein de la FI, à propos de la liste pour les Européennes, et dans l'idée d'apporter du grain à moudre aux Insoumis, je vous adresse ce texte court. Je n'invente rien. Je m'inspire d'expériences qui ont fait leurs preuves.

netmamou
Retraitée du public et du privé .
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je ne doute pas de la sincérité des personnes « tirées au sort » ni de leur fierté d'avoir travaillé dans ce groupe .
Je me situe sur un tout autre plan : celui des valeurs fondamentales affichées dans notre programme « l'Avenir en commun». Jean -Luc Mélenchon a fait un superbe discours sur le processus constituant. Pourquoi ne mettre en place des travaux pratiques au sein de la FI ? Nous le pourrions. Le préalable, c'est de ne pas considérer que les militants sont des éléments gazeux ...

PROPOSITIONS POUR UNE LISTE ELECTORALE DEMOCRATIQUE


Nous sommes nombreux à ne pas ratifier la liste qui nous est proposée. Je le fais ici, un peu en désespoir de cause, puisqu'il n'existe aucun espace de discussion dans lequel nous pourrions échanger tranquillement entre Insoumis.

Cette commission électorale composée de 40% de personnes du PG et de 60% de tirés au sort on ne sait comment a tout d'une mascarade. Elle prête le flanc à la critique et c'est bien naturel : ne pas confondre la confiance aveugle avec l'esprit critique qu'on attend de la part du citoyen !

Or, il est possible de procéder autrement.

Je vous invite à consulter les expériences de « conseils de citoyens » initiés notamment par Jacques TESTARD qui ont eu à travailler sur des sujets autrement plus difficiles que de faire une liste .Nous pourrions nous en inspirer.http://jacques.testart.free.fr/index.php?post/texte799


Comment ça se passe ?
On ( ce "on" étant n'importe quel insoumis ayant des capacités d'animation de groupe) réunit des personnes volontaires tirées au sort en présence d'un huissier (la FI en a les moyens!). Là, déjà on introduit une autorité objective et ça change la donne. Il est bien sûr évident qu'aucun des postulants ne figure dans ce groupe !

Il ne manquerait plus qu'on soit juge ET partie dans un processus démocratique !

Toutes proportions gardées, imaginons Monsanto invité à statuer sur les OGM !

On forme les gens du groupe de citoyens sur les tenants et aboutissants du travail qu'ils auront à mener et on se fixe des règles du jeu; rôle et limites du parlementaire européen, compétences minimum requises, etc... ( fait par Omarjee).

On liste les besoins en compétences au regard du programme l'AEC selon les différents thèmes. Le parlement européen n'a pas le pouvoir de proposer les lois. Ce qui va compter pendant cette mandature c'est la perspective de mettre en place le Programme après l'élection présidentielle

Exemple : qui connaît quoi sur les sujets qu'on aborde au parlement européen ( tiens au fait, le plus calé au plan géopolitique, sachant qu'on veut sortir de l'OTAN... Il est où sur la liste ? )
Puis on croise les candidatures avec les compétences ( décrites dans les actes de candidatures), savoirs, savoir-faire, etc...
Enfin, la commission reçoit les candidats en entretien.
Je passe sur les détails organisationnels qui peuvent se résoudre à l'intérieur du groupe.
C'est bien sûr à compléter. A vos idées!

Mais c'est faisable dans une organisation qui voudrait jouer la carte de la démocratie et de la transparence.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal
Gare d’Austerlitz : le futur complexe immobilier visé par une plainte
Des associations viennent de déposer plainte pour détournement de fonds publics au sujet de la construction du futur siège de l’Agence française de développement. Elles dénoncent son coût de 924 millions d’euros, au centre d’un gigantesque projet de bureaux et de galeries commerciales.  L’aménagement de ce quartier au cœur de Paris crée une cascade de controverses.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart