Nguebla Makaila
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 juin 2015

Arabie Saoudite : le blogueur Raif Badawi condamné à 10 ans avec châtiment et une amende

Nguebla Makaila
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le  journal saoudien Okaz, a annoncé ce dimanche 07 juin 2015, la condamnation du  blogueur Raif Badawai , à dix ans de prison, avec un châtiment de 1000 coups de fouets et  une amende d’un million de riyal saoudien environ  240.000 euros. Il ne peut faire appel à cette décision.

Agé de 31 ans, Raif Badawi, est blogueur saoudien. Son tort : avoir écrit sur son blog un billet intitulé : « Libérez les libéraux saoudiens » ce texte n’a pas plu aux au royaume saoudien qui l’accuse d’avoir « insulté l’islam ».

Le 07 mai 2014 lors d’un procès, il a été jugé et interdit de voyager pendant dix ans et proscrit d’utiliser les médias.

Une séance de  châtiment de 1000 coups lui est imposé  à raison  de 50 fouets   repartis  par  semaine. La première date de janvier 2015, il a été fouetté  publiquement devant la mosquée Al-Jafali à Djedda, après la prière. Mais elle a été arrêtée du fait de l’état de santé du blogueur.

Levée de bouclier à l’international

Devant cette condamnation, plusieurs organisations  de défense des droits de l’homme ont exprimé leur indignation. Les militants d’Amnesty  International ont observé jeudi,  un sit-ing en face de l’Ambassade d’Arabie Saoudite  à Bruxelles pour exiger l’abrogation de la peine. Les Etats-Unis quant à eux, ont réclamé des autorités saoudiennes de reviser ce procès.

Réfugiée  au Canada, Ensaf Haidar, épouse du blogueur, avait entrepris une tournée en Europe en vue d’obtenir de l’aide  en sa faveur.

A l’approche du mois saint de Ramadan, l’espoir repose désormais sur la clémence du roi pour ce blogueur saoudien.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. 
par Ellen Salvi
Journal — Politique
Le député PS de Charente Jérôme Lambert logé chez un bailleur social car « les loyers sont trop chers à Paris »
Le député Jérôme Lambert, tout juste désinvesti par la Nupes et désormais candidat dissident pour les élections législatives en Charente, vit dans un logement parisien de 95 m2 pour 971 euros par mois. « Être logé à ce prix-là à Paris, j’estime que c’est déjà cher », justifie l’élu qui n’y voit rien de « choquant ».  
par David Perrotin
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo