A. NIBAL
lecteur
Abonné·e de Mediapart

65 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 août 2019

La collectivité, valeur anti-trouille

Ces derniers temps, il semblerait que la saine et robuste atmosphère régnant originellement sur Mediapart se fût délitée.

A. NIBAL
lecteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

N’en ayant pas été un témoin direct… ou sinon, juste pour mettre de l’huile sur le feu... je lis suffisamment (et quasi exclusivement ici, de fait) pour estimer être en droit de pousser un grand cri d’alarme.

(Bon, c’était là… )

J’attends de vos nombreux commentaires que vous me disiez s’il a été suffisamment perçu. En trois avatars successifs depuis la fin 2011, dont un qui a mis la puce à l’oreille à Paimpol, Côtes-d’Armor, je n’avais vu pareilles animosités individuelles. Non exemptes du petit jeu bien connu des alliances objectives et circonstantielles…

Ce qui fait bien des concessions, au final. Une nouvelle chienne de l’espace n’y retrouverait ni ses ovaires, ni ses petits… ne protestez pas, une canidée intersidérale me l’a confirmé pas plus tard qu’hier, en l’un de ces moments d’abandon qui je-ne-vous-dis-que-ça !

Des abonné.e.s s’en vont, d’autres reviennent risquer une patte subreptice dans l’eau d’un fil un peu plus trouble… sauf Mustapha Aït Larbi qui pour sa part éclabousse jusqu’au plafond, mais il a l’excuse de venir d’un monde ultra-méditerranéen dépourvu du moindre tact… et Mediapart commence à ressembler à YahooFoot, dites-moi que j’exagère Georges-Jean !

Aujourd’hui la mesure est à son comble. Du fait de notre collectif énervement caniculé ? En ce cas, ça promet pour l’avenir immédiat…

De la frustration née de notre méconnaissance des Philosophes des Lumières ? Un peu de sérieux voyons, nous en avons tellement eu de gratinés dans l’année, qui s’imaginent la possibilité d’un Destin !

D’un mauvais djînn qui nous poursuit de sa vîndîcte personnelle de Gone du Châaba ? M’enfîn, nous sommes en 2019 tout de même, de l’eau a passé sous les ponts depuis qu’Azouz Begag a viré sa cuti politique !

On est tous du même côté de la barrière, à défaut de vivre les mêmes galères. Le premier (parce que ce ne sera pas une première, malgré l’unique allusion machiste de ce torchon) qui dit le contraire est viré par-dessus bord, et peut-être même fan de Phil Collins… (comique de répétition, à l'usage des ornithophiles).

A moins qu’il ne soit mangé pour sa chair dodue, ce qui offre bien des perspectives… je vous vois mes Arthur, j’ai faim de vous !

Bref… un peu de sérieux ne nuit point. On peut prioriser les cernes et cerner les priorités. Résistance!!!!!!!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « On est dans un basculement qui n’était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Justice
Au procès d’Éric Zemmour, la politique de la chaise vide 
Jugé jeudi pour avoir dit que Philippe Pétain avait « sauvé les Juifs français », Éric Zemmour n’est pas venu à son procès en appel. Faute d’avoir obtenu un renvoi après la présidentielle, son avocat a quitté la salle. Le parquet a requis 10 000 euros d’amende contre le candidat d’extrême droite.
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon