A. NIBAL
lecteur
Abonné·e de Mediapart

65 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 juil. 2020

Lettre toute verte à un ami en bleu électrikksss

Qu’allais-tu foutre dans cette galère ?

A. NIBAL
lecteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Avant, j’avais un ami dont je pouvais suivre les écrits bien gaulés sur Mediapart, d’un simple clic-contact sur la tof d’un front encore populaire quoiqu’un peu ridé. Vint le printanier cagnard de deux mille vins, tandis que cigales et fourmis déboussolées s’en allaient crier famine sans la moindre vergogne anticipée.

Passer par un site marchand Click & Collect pour accéder à ta prose indispensable m’eût empourpré la tonsure, mais la question ne se pose donc plus. C’est un peu dommage. Je n’ai jamais douté de tes capacités à emmerder un Cleûbe, ni même toute la division où il opère, en marquant des buts superbes contre ton camp chaque week-end... ils ne voudront jamais savoir ce qu’ils ont manqué, chez Onf’ ! Mais ici tu es chez toi, pas de doute possible...

On sait très bien tous les deux que notre embrouille n’est pas née de là, mais de quelque chose de plus authentique. Qui tient à cette tripe dont tu ne manques pas, peut-être la marque du lieu.

Je voulais juste pondre ce truc comme un commentaire (ultime, forcément ultime Marguerite !) sur le site de Max, un novice méphistophélique qui se repointe ici la gueule enfarinée. Et puis basta, casse la tienne... hop un nouveau biais ! A destination balistiquement hasardeuse, peut-être baloziquement partagée.

Tu nous as manqué, aurais-je écrit avec toute la pompeuse perfidie de qui sait ce que revenir veut dire. Telle Pomponnette attendant juste ses câlins aussi légitimes qu’immémoriaux... et qu’immérités.

Sauf que dans le genre qui fait le Covid autour de lui, tu continues de décrocher le Pompon! A cet égard, ton échange avec Isabeille est un modèle du genre. T’as fait quoi, dans les terrains très vagues où ta fugue (genre impromptu schubertien en si bémol) t’a passagèrement téléporté?

Que Onf’ garde ta considération ne se discute pas. Personnellement, j’en aurai toujours plus pour les hyménoptères femelles qui nous bousculent l’entendement machiste... mais ça date du berceau : quand des générations à dominante manifestement féminine t’appellent affectueusement Biquet devant tout le monde (tu le répètes pas hein?!😳), la panoplie du bouc qui renverse tout sur son passage a tendance à prendre du plomb tout rouge dans ses juvéniles couilles pendantes.

Evidemment, je ne m’autoriserais pas ce langage (ou du moins, pas pendantes) si je ne partais pas le 18 juillet. Parce que figure-toi que Caroline m’a piégé aussi, quand je suis reviendu en pleine nuit la déranger à la mi-avril du mi-confinement...  j’en suis de 11 euros de la poche de ton Kangoo roux, et ma Lupo noire me lâche aussi !

Alors que faire ? Une possible 206 à moins de 60.000 bornes ? Un coup de bigo à moins de 60 bornes ? Une éventuelle rallonge de 6 euros (ça paye le sel) pour cause de NBI oubliée ? ...retraité.e.s du turfu, accrochez-vous au moindre roro... vraiment rien à voir avec le roulier-vraquier du même turfu pavé de roses marines, greenie cough cough !!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal — Justice
Au procès d’Éric Zemmour, la politique de la chaise vide 
Jugé jeudi pour avoir dit que Philippe Pétain avait « sauvé les Juifs français », Éric Zemmour n’est pas venu à son procès en appel. Faute d’avoir obtenu un renvoi après la présidentielle, son avocat a quitté la salle. Le parquet a requis 10 000 euros d’amende contre le candidat d’extrême droite.
par Camille Polloni
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie