A. NIBAL
lecteur
Abonné·e de Mediapart

65 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 févr. 2020

Gilets Jaunes, honneur de la France!

En manque de porte-parole revendiqués (la fonction qui tue, soit dit en passant par la politique avec mes sabots dondaine), la presse nationale oublie de chroniquer un mouvement vieux de 15 mois et toujours pas en sommeil. Pourtant, où et quand a-t-on vu, dans l’histoire de quelques Républiques dûment numérotées, un courant populaire doté d’un tel souffle?

A. NIBAL
lecteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quand des comptables blafards mandatés, patentés, et préemptés par nature, ergotent sur une valeur chiffrée de la mobilisation (qui s’essouffle : ne pas oublier "qui s’essouffle", considération hebdomadaire valable aussi pour les manifestations contre la réforme des retraites) le mouvement né en novembre 2018 n’en finit plus de renouveler son trombinoscope. Qu’importent les figures médiatiques, aujourd'hui éphémères par essence, lorsque chaque opportunité de défiler dit au vieux cheval de retour (et inclusivement, à la vieille jument si elle ne se vexe pas) blanchi.e sous le harnois : "Solidarité pas morte"!

Mais les re.jetons de Cassandre qui voient des nains populistes partout nous foutent carrément dans la merde. Le pouvoir macronien est à la ramasse, carbonisé de la base au sommet, et malgré tout on voit toujours s’ébrouer et gambader les ratiocineurs à gros sabots dondaine, en toute bonne conscience de classe et d’idéologie... Ah non! surtout pas le Rassemblement National ou France Insoumise -amalgame qui ne choque plus que... hem... nous à la Fi, non?- ou nous irons droit dans la direction opposée au centre, à savoir loin du point de tangence entre prostate (non inclusive) et conduit rectal.

Les mêmes se formalisent qu’à 9 mois de la présidentielle US, une trompinette rouge orangé s'exprimant par borborygmes gazouillants puisse être favori de l’opinion. Seraient-ils là-bas Electeurs Grands ou Petits, que la tendance n’en serait pas inversée. Les moutons ne font pas des mouflons, les crocus automnaux ne déterminent pas les caucus hivernaux...

Bref on s’en cogne, laissons le gendarme du monde à ses ®évolutions de pom-pom boy. Malheureusement ici aussi, par une sorte d’immobilisme immémorial, faire passer dans les mentalités le concept d’une 6ème République, d’une nouvelle constitution, ou tout simplement de la fin des partis politiques dans leur acception actuelle (car cela aussi, c’est possible) semble heurter tout autant de repères individuels prédigérés...

Quels sont donc ce bruit, cette odeur et ce goût de revenons-y auxquels le joli mois d’avril 2022 semble déjà résigné ? La balle au centre, encore et toujours, ou tu te décides à descendre sur le boulevard pour autre chose que faire pisser ton chien ou démarrer ta chiotte, cousin? Aujourd’hui fut encore une belle journée où partis Saint-Saëns, par un prompt renfort nous nous vîmes trois mille en arrivant Topor. Et trois mille c’est mieux que samedi dernier, où quelques dizaines d’entre nous ont été verbalisé.e.s...

Ce qui te fait une belle jambe sur ton parcours balisé, c’est sûr. Mais pour l’occasion, un habitué de l’arbitraire étatico-policier avait deux ou trois choses à te dire, tu l’as entendu? Allez, un petit effort

https://www.youtube.com/watch?v=ZGnG9a8wvEY

J’aurais bien fermé ce billet aux commentaires des 5 ou 6 personnes qui vont le lire, mais je me réjouis à l’avance des insultes et des menaces envers ma personne, ma famille politique et mes proches, et de toute cette avalanche d’immondices dont elles vont m’abreuver. Qu’elles soient maudites jusqu’à la 5 ou 6ème génération !... non, je déconne.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Nucléaire
« Hugo », lanceur d’alerte du nucléaire : « J’accuse EDF de dissimulations »
« Avec ce type d’attitude, nos centrales ne sont pas sûres » : le témoignage choc d’un membre de la direction de la centrale nucléaire du Tricastin, inquiet que la culture de la sûreté nucléaire passe en arrière-plan des impératifs financiers au sein du groupe EDF.
par Youmni Kezzouf et Jade Lindgaard
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille