"Imprenable", Mélenchon ?

A FI, le débat existe en interne. Depuis toujours. A l'extérieur (où les buts marqués comptent double), les acharnés du concept de verticalité qui serait son handicap, méritent indéniablement nos remerciements pour leur constante sollicitude. En retour, et parce que nous sommes des humanistes, on leur conseillera de garder l’horizontale. Toute autre posture pourrait leur être fatale...

Un récent article ici, suivi de commentaires tout autant de qualité (ça arrive) faisait état d’une problématique qui rameute généralement tous les amateurs d’os à ronger : la présidentielle de 2022 à gauche, et comment la porter, et par qui.

Ces amateurs d’os ne sont pas que des canidés. Et justement, ô miracle ! les chiens de garde attitrés n’étaient pas ce matin sur FI (France Inter) accrochés aux fessesbasques de FI (France Insoumise). D’où un feu roulant de questions, sans volonté manifeste de mettre en rogne le tribun-candidat-chef de file-lider maximo "affectueusement" appelé Merluche, ou la Méluche (!!) par sa contestation la plus intelligente... qui lui reproche si volontiers ses excès de langage.

Trêve donc d’excès de langage, et place au propos le plus clair que l’on ait entendu dans la cacophonie de ces dernières semaines. A remarquer la subtilité de la phrase contextuellement choisie par le site en guise d'accroche...

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-26-octobre-2020

nb : ce billet n’est pas une proposition de plébiscite pour Jean-Luc Mélenchon. Laissons aux roquets habituels le droit d’aboyer leur acception du terme consultation, et éventuellement nous persuader que nous ne sommes pas réellement consultés. Cela ne peut exister chez les gaucho-islamistes (histoire d'éviter la saturation) gazeux et néanmoins sectaires...   

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.