Nico Hirtt
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 août 2013

Nico Hirtt
Abonné·e de Mediapart

Des armes chimiques qui tombent à pic

Nico Hirtt
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Obama avait dit : "la ligne rouge à ne pas franchir c'est l'usage d'armes chimiques". Et paf, alors que la rébellion s'enlise, au moment précis où les inspecteurs de l'ONU sont à Damas et s'apprêtent à blanchir les troupes gouvernementales, Assad décide stupidement de bombarder des femmes et des enfants aux gaz neurotoxiques, à quelques kilomètres de Damas,...

Ils ont bien de la chance, les rebelles syriens, d'avoir un ennemi aussi idiot.

Ou est-ce nous qu'on prend pour des idiots ?

On sait aujourd'hui que le coup d'Etat militaire qui, le 18 août 1953, avait renversé le premier ministre iranien Mossadegh — ce vieux "fou sénile" dixit la presse occidentales de l'époque — "a été mené sous la direction de la CIA dans un acte de politique étrangère" (extrait d'un document US qui vient d'être déclassifié).

On sait aujourd'hui que les Américains ont inventé de toutes pièces l'attaque d'un destroyer US le 2 août 1964, événement qui servit de prétexte au déclenchement de la guerre du Vietnam.

On sait aujourd'hui que les grèves et l'instabilité qui ont officiellement justifié le coup d'état militaire de Pinochet au Chili (perpétré avec le soutien des Etats Unis il y a tout juste 40 ans, le 11 septembre 1973) avaient été orchestrés par la CIA (cfr les aveux de son agent secret Willam Colby et les documents US déclassifiés)

On sait aujourd'hui que le 5 février 2003 Colin Powell présentait devant l'ONU de faux documents montés de toutes pièces par la CIA, sensés démontrer la détention d'armes de destruction massive par Saddam Hussein. Ce fut le signal de départ de la seconde guerre du Golfe.

Et maintenant on voudrait nous faire avaler la fable des gaz neurotoxiques syriens ? Sur base de "preuves irréfutables" que l'on prétend détenir mais que l'on se garde bien de présenter à quiconque...

Désolé, je ne marche plus.

Et ce qui m'inquiète le plus là dedans c'est l'effarante absence de sens critique dans le chef de la plupart des journalistes.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid