CRASH A320 : SINK RATE, PULL UP !

Quel dommage que ces alarmes de proximité du sol servant à éviter les crash n'existent pas dans les rédactions (et chez certains tenants de la théorie du complot)

Ces derniers jours, cela aurait évité de voir fleurir tout et n'importe quoi sur la toile (notamment la théorie qui voudrait que l'avion ait été descendu par l'armée) mais également le déchainement des médias de masse sur le personnage de Lubitz. Et s'il est légitime de se demander pourquoi tant de haine de la part des grands médias (nourris par des scoops en rafale, c'est à dire des fuites orchestrées donc),  les réponses complotistes, toujours d'une extrême complexité, sont bien trop élaborées pour emporter mon adhésion.

A mon sens, il y a bien plus simple pour expliquer pourquoi on charge ainsi la barque de Lubitz. Le transport aérien, comme le nucléaire par exemple, est un business basé sur la confiance du public. L'essentiel est donc de vous faire penser que la sécurité est l'enjeu numéro 1, devant les bénéfices, les corporatismes, etc... Dans ce cadre, le pilote suicidaire est un cauchemar absolu, car il est indétectable en amont et inarrêtable au moment des faits. Comment, dans ces conditions, rassurer le public avec la sempiternelle ritournelle du "on analyse tous les accidents pour qu'ils ne se reproduisent plus". ? C'est pourquoi je pense que sans la taupe du NYT, nous ne saurions pas grand chose aujourd'hui sur ce copilote (Il est intéressant d'ailleurs de noter que cette source à choisi le NYT et non le Monde, Libération, ou le Figaro pour donner ses infos. Sans doutes avait elle une confiance très relative dans la presse française quant à la possibilité de garder l'anonymat...)

Maintenant, un fois les faits révélés, les communicants doivent faire avec. Puisque le mythe "un pilote suicidaire ça n'existe pas. En tout cas pas chez nous en occident" s'est effondré (mythe sympathique quand on sait que l'occident connait les plus grands taux de suicides de la planète), le but est de faire entrer l'idée qu'un copilote comme Lubitz, ça n'arrive qu'une fois par siècle. On charge donc sa barque au maximum. Ce qui a un autre gros avantage, nourrir les journalistes ! C'est ce qui évite que, n'ayant pas à manger, ils cherchent ailleurs.

Un exemple ? Le cas de figure du copilote qui s'enferme, profitant de la pause pipi de son commandent de bord, pour détourner l'avion est arrivé, en Europe, pas plus tard que l'année dernière*. A l'époque, fort heureusement, le copilote s'était posé à Genève. Le problème de la porte blindée verrouillée empêchant le retour du commandent était donc déjà posé. Mais le monde du transport aérien n'a rien fait. Pas de morts, jusqu'ici tout va bien ! Après Germanwings, il n'aura fallu que 12h pour qu'on mette en place la mesure du "jamais seul dans le cockpit". Un an de perdu et 150 vies avec. Si les journalistes posaient cette vrai question, que leur répondre  ? La vérité donnerait ça :

- "Bah oui, mais bon, vous comprenez, c'est contraignant cette règle. Pendant ce temps là; l’hôtesse n'est pas à son poste pour vendre nos boissons et collations sur lesquels on fait une part de nos marges... (Version Patron de Low Cost)"

- "Être surveillé par une hôtesse ?!? Vous n'y pensez pas !!! Quelle humiliation !! Non mais vous savez qui nous sommes ?!? Nous sommes l'élite de l'aérien ! Nous n'allons pas nous abaisser à être surveillé par une hôtesse, voyons" (Version pilote d'Air France & co).

Un exemple, parmi tant d'autres, de la logique du transport aérien mondial... Avec, en plus cette fois ci, une particularité bien française, l'omerta absolu. (Tiens, le saviez vous, Air France est la compagnie qui a perdu le plus d'avion dans l'histoire de l'aviation civile*. Vous aviez cette impression là jusqu'ici en regardant la TV ?)

Mais chuuuut !!! "L'avion est le moyen de transport le plus sur au monde, alors dormez tranquille, nous faisons du ciel le plus bel endroit de la terre..."

* http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/05/09/detournement-du-vol-d-ethiopian-airlines-le-copilote-sera-juge-en-suisse_4414134_3212.html?fb_ref=Default

* http://www.airfleets.fr/crash/stat_airline.htm

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.