Cologne, tout est pardonné ?

Il y a pile un mois, les inconditionnels de Charlie Hebdo riaient. Aujourd'hui, que pensent ils de ce dessin qui n'était le reflet d'aucune réalité mais bien un vecteur de propagation de la plus ignoble propagande xénophobe ?


Aylan © Riss Aylan © Riss

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.