Nicolas Roméas
Acteur culturel, auteur, Nicolas Roméas fait aujourd'hui partie de l'équipe de bénévoles du site L'Insatiable (www.linsatiable.org) en tant que rédacteur en chef. Il participe également à la nouvelle revue L'Insatiable papier.
Abonné·e de Mediapart

116 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 janv. 2014

Il faut sauver le Lavoir Moderne Parisien

Nicolas Roméas
Acteur culturel, auteur, Nicolas Roméas fait aujourd'hui partie de l'équipe de bénévoles du site L'Insatiable (www.linsatiable.org) en tant que rédacteur en chef. Il participe également à la nouvelle revue L'Insatiable papier.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il faut sauver le Lavoir Moderne Parisien © 

Ce qui nous est proposé aujourd'hui dans nos villes, c'est d'en être réduits au rôle de producteurs-consommateurs dans un espace de moins en moins public, où l'échange gratuit n'est plus possible et où la valeur symbolique s'efface jour après jour jusqu'à disparaître complètement. Un espace anonyme où les êtres sont condamnés à ne plus communiquer entre eux que par l'échange de marchandises.

Nous devons avoir une conscience aiguë de l'importance vitale de ces petits lieux libres pour la circulation d'un art et d'une culture non formatés, en particulier dans des quartiers populaires comme la Goutte-d'Or, toujours guettés par les promoteurs immobiliers et en permanence menacés de gentryfication et finalement d'extinction.

Il faut le dire et le répéter, ces lieux de convivialité et d'échange artistique, qui sont de plus en plus l'exception qui confirme la règle et deviennent très difficiles à soutenir en ces temps de quasi-démission des services publics, sont des outils essentiels pour résister à la déshumanisation de notre société.

Le Lavoir Moderne Parisien est, depuis plus de 25 ans, à Paris (en fait bientôt 28!), l'un de ces rares lieux de vie qui jouent un rôle essentiel dans un quartier parce qu'ils permettent de créer de l'échange et de la relation par l'art entre tous les habitants, de tous milieux et de toutes origines.

Cette conception d'une culture non marchande et non-élitiste, directement reliée aux idéaux portés après-guerre par le programme du Conseil National de la Résistance, nous importe beaucoup. C'est aujourd'hui une question vitale, l'un des enjeux majeurs d'un choix de civilisation. C'est pourquoi il faut défendre sans condition l'existence du Lavoir Moderne Parisien.

Nicolas Roméas, fondateur de Cassandre/Horschamp

Hervé Breuil : «Lorsque je visitais pour la première fois le lavoir, en octobre 1985, c'était un dépotoir sans toit dans lequel pourrissaient depuis des années des vieux tissus, des planches, des débris de machines, comme si le temps avait rendu prisonnier l'histoire populaire de ce quartier des lavandières. Les premiers travaux d'aménagement, en salle de répétition de théâtre, ont consisté à vider les locaux, avec l'aide des jeunes du quartier, et de mettre un toit obscur a la place de la verrière totalement éclatée...»
Le Lavoir Moderne Parisien est le seul théâtre populaire du quartier de la Goutte D'Or à Paris.
Il va être expulsé le vendredi 14 Février par un promoteur immobilier luxembourgeois. Hervé Breuil, directeur historique, remettra les clefs du théâtre à la Ministre de la Culture et de la Communication, afin d'en éviter la destruction. Avec votre soutien, Madame Filippetti, peut faire valoir une ordonnance de 1945 qui protège les salles de spectacle en France.

Il faut sauver le Lavoir Moderne Parisien © 



Il faut stopper l'augmentation des loyers à Paris, qui détruit le tissu social, la culture et l'éducation populaire.
Si nous nous y mettons tous, nous pouvons encore sauver ce précieux théâtre de la Goutte d’Or.

Ce lieu de vie et de diversité s’était déjà vu priver d'aides en 2004. La mobilisation des habitants du quartier avait alors poussé la mairie de Paris à revoir sa décision. Une ordonnance qui date de 1945 empêche les changements d’affectation des salles de spectacles sans autorisation du ministre de la Culture. Or une mobilisation massive des Parisiennes et des Parisiens peut convaincre Aurélie Filippetti de pousser la Mairie de Paris à stopper l’expulsion du Lavoir.

Les Parisiens ne veulent pas vivre dans un musée, ils aspirent à une création culturelle dynamique dans tous ses quartiers. Agissons maintenant pour sauver le Lavoir Moderne! Signez et faites circuler cette pétition pour qu’Aurélie Filipetti fasse stopper l’expulsion!

Hervé, le directeur historique du théâtre, remettra la pétition à la ministre de la culture si elle atteint 20 000 signatures.

Vous pouvez encore signer la pétition «Il faut sauver le Lavoir Moderne Parisien» et participer à la remise des clefs.
Nous nous donnons tous rendez-vous vendredi 14 février à 17H devant le théâtre, 35 rue Léon Paris 18ème.
Pétition : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Il_faut_sauver_le_lavoir_moderne_parisien/

Site du Lavoir : http://www.rueleon.net/


Merci.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent six enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel
Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous