Nicolas Roméas

Acteur culturel, auteur, Nicolas Roméas fait aujourd'hui partie de l'équipe de bénévoles du site L'Insatiable (www.linsatiable.org) en tant que rédacteur en chef. Il participe également à la revue franco-belge Archipels.

Paris - France

Sa biographie
Ancien journaliste et producteur à France Culture, auteur. Acteur culturel et rédacteur dans de nombreuses publications et radios, ancien directeur éditorial de la revue culturelle Cassandre/Horschamp sous l'égide de l'association éponyme. Il est aujourd'hui l'un des contributeurs bénévoles du site L'Insatiable (www.linsatiable.org) en tant que rédacteur en chef et écrit pour plusieurs publications périodiques dont la revue européenne Archipels.
Son blog
193 abonnés Contre la machine à décerveler (le blog de Nicolas Roméas)
Voir tous
  • Balbutiement

    Par
    Objekt Projekt Les Allumeur.E.S Objekt Projekt Les Allumeur.E.S
    Souvent, quand on parle du peuple, on pense à une figure abstraite, une vue de l'esprit, un concept. Si, alors, pour une fois il se montre, omniprésent et invisible, insaisissable comme Fantômas, sachons percevoir sa présence. Deux ou trois choses que je sais et ressens d'elles et eux, que j'aimerais qu'on entende, au-delà des clivages connus. Samedi 8 décembre 2018, balbutiement.
  • Comme une éternelle leçon d'histoire, en direct

    Par
    contre-la-machine-mdp
    Grâce à la profonde médiocrité de gouvernants issus d'une caste de plus ou moins «nouveaux» riches, mal éduqués, artificiels, arrogants, méprisants, et beaucoup trop sûrs d'eux pour comprendre ce à quoi ils font vraiment face, l'intelligence collective du peuple réapparaît.
  • Modules dada à la Parole errante «Le mal de mer dans un transport de joie»

    Par
    Module dada © Alexis Forestier Module dada © Alexis Forestier
    La citation, au-dessus, c'est du Picabia, très proche de dada à l'époque. Mais Modules dada, c'est aujourd'hui, on l'a vu à la Parole errante à Montreuil, une machinerie d'art virtuose qui résonne dans ce lieu. Avant que ça commence, je me demande à nouveau comment dire, faire dada, ou le réinventer ?
  • Commune contre commune

    Par
    Le Théâtre de la Commune Le Théâtre de la Commune
    Le théâtre c'est le conflit. Son usage immémorial dans la plupart des cultures humaines consiste - quand il remplit sa fonction, lorsqu'elle est désirée - à nous faire percevoir, ressentir et dépasser collectivement les modalités troubles, invisibles à l'œil nu, d'une situation difficile dont il fait apparaître le rôle que nous aurions pu, ou pourrions y jouer. C'est donc l'art de la relation.
  • L'art comme école

    Par
    Photogramme Olivier Perrot Photogramme Olivier Perrot
    Voilà. Je mets en ligne sur ce blog ce texte écrit il y a environ un an, qui résume ma pensée sur le sujet. Je le fais aujourd'hui pour une raison simple : je suis à la recherche de gens qui, d'accord avec l'essentiel de ce qu'il propose, voudraient travailler sur le terrain et en pratique avec moi et d'autres sur ce sujet et élaborer un projet solide. Mes coordonnées sont en bas du texte.
Voir tous