L'autre voie pour contrer Israël

Plusieurs personnes ont réagi à l’article de François Bonnet « Likoud-Hamas : la guerre des monstres » (16-07-14) en y dénonçant la mise « dos à dos » des deux formations politiques comme une manière d’effacer la responsabilité écrasante d’Israël.

Plusieurs personnes ont réagi à l’article de François Bonnet « Likoud-Hamas : la guerre des monstres » (16-07-14) en y dénonçant la mise « dos à dos » des deux formations politiques comme une manière d’effacer la responsabilité écrasante d’Israël.

Il n’y a pas de doute. Le PREMIER RESPONSABLE DES MASSACRES DE PALESTINIENS, C'EST ISRAEL. Mais ce n'est pas dire le contraire que de souligner que le Hamas sert Israël. C'est dire la vérité. On ne peut pas se contenter d'incantations en se bouchant les yeux. Le projet de paix à deux Etats est dans l'impasse, les politiques palestiniens le sont aussi.

Ne reste-t-il donc que l'impuissance généralisée face à la surpuissance et à l'impunité d'Israël ?

Non, il y a le rôle des sociétés civiles, palestinienne, israélienne et du reste du monde en solidarité avec elles. Leur rôle pacifique mais déterminé, comme l'est le mouvement international BDS (Boycott - Désinvestissement - Sanctions) lancé par des organisations palestiniennes pour dénoncer la commercialisation par Israël de produits issus des colonies en Palestine, relayé en Israël par Boycott from Within, et dans le monde par de nombreux mouvements, et qui commence, comme le signalait Pierre Puchot dans un article récent, à gêner vraiment Israël sur le plan économique (des fonds européens se désengagent des banques israéliennes impliquées dans les colonies).

Il ne faut pas se faire d'illusions: Israël essaie toujours de récupérer, y compris les actions pacifiques, à son avantage. Et certains pays occidentaux, dont la France, y collaborent : ainsi la circulaire Alliot-Marie adoptée en 2010, toujours en vigueur, qui permet de condamner des militants ayant participé à des actions de boycott contre Israël pour "discrimination envers une nation" ! Mais là, on est capable de se mobiliser pour dénoncer ça, non ? Et pour aider les Palestiniens à connaître leur "moment sud-africain" (le mot est de Omar Barghouti), la fin de leur apartheid à eux...

 http://www.bdsfrance.org/

http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2594%3Aplus-de-150-organisations-internationales-soutiennent-les-militants-bds-poursuivis-en-france&catid=49%3Aactualites&lang=fr

http://boycottisrael.info/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.