• 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Aux portes de Paris, les exilé·e·s crèvent de froid

    Par
    À l’entrée de la capitale et de la Seine-Saint-Denis, aux portes du Pré-Saint-Gervais, de Pantin et de la Villette, un drame humain est en train de se produire dans l’indifférence institutionnelle la plus totale. Des femmes, des hommes, des enfants, passent leurs nuits dehors, alors que les températures se rapprochent du zéro, sans que cela n’émeuve ni l’État, ni les communes, ni aucun autre acteur officiel.