A quoi bon s’en faire!

Ils iront, Ils iront jusqu’au bout
De leur âme guerrière
Où tout est prétexte à la guerre
Oubliant toujours ce que nous sommes
Obsédés par ce qu’ils oublient d’en faire
Qu’ils en détruisent
Même par plaisir
Ce qui leur offre la vie
Laissant ce savoir
Toujours sans partage
Comme leurs trésors de guerre
Sous le regard
De dieux
Qui les obligent
Dans ce monde à l’envers
Où pour eux
La violence
Se porte en espoir.
Oubliant
Qu’il n’y a pas qu’eux
Sur cette Oasis de vie
Unique dans cet univers.
Oubliant
Tout ce qui vit
Tout autour de nous
Et sans qui
Nous n’aurions
Même pas vu
Le jour

Le constat est atroce

terrelune

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.