La prison

La prison par les prisonniers, 9/21.

La prison pour moi est la machine à détruire l’être humain, la prison est la grande maison dans laquelle on entre parfois détruit et de laquelle on ressort mort, la prison est l’endroit où le peu d’humanité que l’on a le droit de retrouver est minuté, chronométré, disputé et épié.

La prison est l’endroit qui a tué des amis, l’endroit qui m’a enlevé l’amour de ma vie et ne me le rendra pas tel qu’il est parti. La prison m’a enlevé mon sourire pour me donner en échange la conscience de la bêtise humaine et de la méchanceté. La prison m’a montré que le mot justice n’est formulé que pour faire joli.

La prison m’a montré que le mot réinsertion n’est là que pour faire taire les familles de détenus en leur faisant croire l’impossible. En prison rentrent des hommes. De prison ressort une armée de déchets, une armée d’hommes qui haïssent, qui sont fous, qui font mal tellement ils ont mal. La prison détruit les familles, brise des couples, bousille les cœurs. La prison est pour moi l’enfer sur terre. Elle prive de liberté mais surtout de dignité, d’humanité. Comment ne pas avoir la haine lorsque l’on a contact avec l’administration pénitentiaire. Voilà ce que représente la prison pour moi.

Par Anonyme

 © Jérôme Brézillon © Jérôme Brézillon

"La prison par les prisonniers. Quand les détenus prennent la plume" : découvrez la note d'intention du 100eDedans Dehors, numéro exceptionnel entièrement rédigé par les détenus.

Et les autres témoignages de la rubrique "Conditions de détention" :
- Prison : premières impressions (1/21).
- L'arrêt public (2/21).
- Sommeil d'enfant (3/21)
- Inventaire non-exhaustif des conditions de vie en maison d’arrêt (4/21)
- Une journée en prison : le contrôle et le vide (5/21)
- La promenade, seule activité garantie en prison (6/21)
- Les maux de la prison (7/21)
- (Ré)veilleurs de nuit (8/21)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.