OLIVIA ELIAS
Poète et économiste
Abonné·e de Mediapart

69 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 mars 2016

Avi Mograbi "Vous ne voudriez pas être palestinien en Israël, croyez-moi"

Le réalisateur s'entretient avec Laure Adler. Des propos courageux dans le climat hystérique entretenu par l'extrême-droite israélienne, forte des appuis internationaux qui lui permettent de poursuivre dans une impunité totale les discriminations de toutes sortes à l'égard des Palestiniens, y compris ceux vivant en Israël même, et les violations de leurs droits.

OLIVIA ELIAS
Poète et économiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans ses films, le cinéaste israélien Avi Mograbi interroge la situation en Israël. Réalisateur de "Dans un jardin je suis entré" et de "Z32", il révèle ses positions lors d’un entretien avec Laure Adler pour Hors-champs

Jeune, Avi Mograbi rêve de devenir réalisateur. Ce qui, dans sa famille, n’était pas forcément vu d’un très bon œil. « J’ai toujours voulu être réalisateur mais mon père pensait que c’était une très mauvaise idée, parce que les réalisateurs de cinéma ne gagnent pas beaucoup d’argent. Il a eu raison d’ailleurs, j’avoue que je ne gagne pas ma vie de la réalisation de films, j’enseigne pour gagner ma vie. Mais en fin de compte, je me suis rebellé contre mon père, de cette manière et aussi, d’autres façons. »

Pour Avi Mograbi, dont les films offrent souvent un regard critique vis-à-vis des politiques menées par le gouvernement israélien, s’il existe une censure en Israël, celle-ci n’est « pas explicite ». « C’est de l’autocensure.(…) Il n’y a pratiquement aucune situation dans laquelle une institution officielle vous dit : ça vous ne pouvez pas le faire ». Israël, est-il pour autant un pays démocratique ? Selon-lui, la situation est ambiguë, « jusqu’à récemment, je vous aurais dit qu’Israël est une démocratie merveilleuse, si vous êtes juif. Aujourd’hui, même cela, je pense qu’on est en train de le remettre en cause. Récemment, la cour suprême a approuvé la loi qui interdit aux citoyens israéliens d’appeler au boycott d’Israël ou au boycott des colonies. (…) C’est une atteinte à la liberté d’expression. Autrefois on pensait parfois que les Palestiniens ne jouissaient pas de la démocratie, aujourd’hui il y a des Israéliens qui ne jouissent pas de la démocratie. »

Si Israël est un pays multiculturel dans lequel « il y a des Juifs qui sont israéliens, il y a des Musulmans, des Circassiens, des Druses, des Bédouins », mais ces différentes communautés ne vivent pas à égalité : « il est évident que les Juifs israéliens sont les patrons, les propriétaires. Les autres sont égaux, mais un peu moins égaux que les autres. (…) Je ne pense pas que les Palestiniens israéliens, même les Bédouins, qui eux, font leur service militaire, (…) aient le sentiment d’être égaux aux autres. ». Pour lui, si l’égalité devant la loi existe effectivement en Israël, cette réalité se traduit difficilement dans les faits « Les Arabes représentent 20% de la population israélienne, combien de localités arabes, à votre avis, ont été créées depuis 1948 ? Eh bien aucune. (…) Les Arabes en Israël souffrent [aussi] d’un manque de budget (…). L’enseignement dans les villes et les villages arabes n’est pas le même, que ce soit du point de vue du niveau d’enseignement que du budget. Les budgets de santé sont différents que les budgets juifs. (…) Vous ne voudriez pas être palestinien en Israël, croyez-moi... »

http://www.franceculture.fr/emissions/hors-champs/avi-mograbi-vous-ne-voudriez-pas-etre-palestinien-en-israel-croyez-moi?xtmc=laure+adler&xtnp=1&xtcr=9

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes