Amnesty International : Sauvez le poète et artiste Ashraf Fayadh

Au terme d'un procès où il n'était assisté d'aucun avocat, Fayadh, 35 ans, a été condamné à mort en Arabie Saoudite, après avoir été détenu pendant près de deux ans à la prison d’Abha. Accusations motivant la sentence capitale ? Propagation de l'athéisme et "d'idées ne convenant pas à la société saoudienne".

A une époque où la France se veut tête de proue d'une coalition internationale contre Daech, comment peut-on faire ami-ami avec un régime aux pratiques moyennâgeuses, qui joue un rôle clé dans la propagation d'une idéologie obscurantiste et mène au Yemen une guerre qui tient les civils et le patrimoine architectural et archéologique inestimable des Yéménites pour quantité négligeable ? 

Pour en connaître plus à propos du procès fait à Ashraf Fayadh, poète et artiste de Palestine, et signer la pétition, voir :

 https://secure.avaaz.org/en/petition/Amnesty_international_Save_the_palestinian_poet_and_artist_Ashraf_Fayadh/?akrjeab

 http://www.aurdip.fr/amnesty-international-sauvez-le.html

http://www.theguardian.com/world/2015/nov/20/saudi-court-sentences-poet-to-death-for-renouncing-islam

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.