Les Indiens d'Orient, destruction de l'environnement et du patrimoine palestinien

Sur le visage de ces trois agriculteurs d'Hébron, la dignité et l'incrédulité de ceux qui n'ont pas d'armes pour arrêter les bulldozers et les lance-roquettes des colonisateurs

 

 

Trois Palestiniens observent l'armée israélienne déraciner  500 oliviers dans la région d'Hébron où la population est, nuit et jour, harcelée par les colons et les soldats (1). http://www.maannews.com/Content.aspx?id=775129

De 1967 à 2011, plus de 2, 5 millions arbres productifs ont été déracinés, dont des centaines de milliers d'oliviers. Depuis le rythme de vandalisation des vergers s'est accéléré avec l'intensification de la prédation des ressources de tous types (terre, eau, ressources du sous-sol, de la mer, gaz, pétrole...).

Et pendant ce temps là, la France et l'UE se contentent de paroles verbales, le président Hollande et le parti socialiste oubliant leur position de longue date et les promesses d'avant élection...

(1) Rapport de l'assistance de la Conférence des Nations unies au peuple palestinien, 17-28 sept 2012 ; cité dans "Palestine occupée, la colonisation à marche forcée", Olivia Elias, AFPS, février 2013.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.