À Calais, des migrants meurent aussi (reportage)

En septembre 2014, les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations ont fait état de 3072 morts en Méditerranée pour les huit premiers mois de l’année, soit quatre fois plus que l’année précédente. Durant cette période, près de trois-quarts des décès de migrants dans le monde ont eu lieu aux frontières de l’Europe.

Cette réalité tragique, massive, en cache une autre qui touche cette fois l’intérieur de l’Union. Selon le bilan établi le 8 janvier par le collectif No Border, au moins 18 personnes ont perdu la vie à la frontière elle aussi maritime entre la France et le Royaume-Uni.

C’est là un triste record que la presse n’a pour l’instant guère relayé.

À lire: un reportage publié avec le soutien de France Terre d'asile le 12 janvier et repris aujourd'hui sur le site On ne dormira jamais.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.