Je ne l'ai pas dit! Je ne l'ai pas fait!

J'ai une réticence ancienne envers tout ce qui est “psy”. Parce que je ne crois pas que vous, moi ou quiconque dispose d'un esprit, ou d'une psyché, ou d'une âme, enfin, vous voyez le genre de truc dont je parle. ce n'est même pas une question de croyance. Vous, moi ou quiconque disposons d'un “mens”, d'un lieu où se forment les pensées. Mais d'un esprit? Douteux...

Beaucoup de langues dites indo-européennes partagent une notion ancienne qui a donné entre autres mens, mentis en latin, μένοςménos” en grec, mind en anglais, mintis en lituanien, l'esprit en tant que fonction et non en tant qu'état. D'un sens je ne conteste pas, “l'esprit vient aux humains” en tant qu'état, mais non en tant qu'organe, ce n'est pas dans le cerveau ou la glande pinéale ou que sais-je que réside cet esprit mais dans le corps entier et surtout en dehors de lui: on ne pense pas tout seul, on pense avec son environnement et pour les individus les plus complexes avec un néo-cortex (ou équivalent dans d'autres branches que celle des mammifères) assez ou très développé, avec d'autres individus déjà dotés de cette forme d'esprit.


Oh! Ce billet est ancien (deux semaines) et très peu développé, du fait j'ai un peu (et même beaucoup) oublié le motif initial de sa création. Je me suis tâté: le supprimer ou le publier? Finalement, j'opte pour la publication: j'ai beaucoup plus confiance en mon possible lectorat qu'en moi-même et suppose à bon escient que qui lira ceci y trouvera du sens... Pour précision, ici le titre importe, et concerne, disons, la “dénégation” – illustration actuelle en ce 24 juillet 2019, le ci-devant ministre de Rugy, dont il est beaucoup question dans la partie pro de Médiapart.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.