Ma vie devant moi.

Un jour j'ai entendu un gars – son nom d'artiste est Wally – dire une chose étrange.

C'est dans le refrain d'une chanson sur la quarantaine. Pas sûr que ce soit verbatim mais en gros il disait «J'en ai plus derrière que devant». Plus d'années.

Factuellement, je me suis dit qu'il était dans l'erreur statistique, en moyenne, en France à quarante ans on en a plus devant que derrière, pas beaucoup plus mais quand même. Subjectivement, je me suis pensé, «Étrange, j'ai toujours toute ma vie devant moi». Eh! Le passé est passé et l'avenir toujours ouvert. Se faire comptable des jours de sa vie c'est être déjà dans la mort.

Aussi longtemps que je vivrai j'aurai toute ma vie devant moi.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.