La malveillance des bienveillants.

La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe, dit-on. C'est possible. En revanche la fiente de la blanche colombe atteint souvent le crapaud. La “Ligue du LOL” illustre très bien le fait que la malveillance la plus efficace est celle qui se couvre des oripeaux de la bienveillance.

Voilà, tout est dit, ou presque. Sinon bien sûr que la haine de la démocratie s'habille des oripeaux de la défense du peuple, que la haine des Juifs s'habille des oripeaux de la défense des Arabes (ce qui permet d'un seul jet de fiel de couvrir d'opprobre tous les sémites), que la haine de l'intelligence s'habille des oripeaux de l'amour des “défavorisés“ (comprendre: les cons). Liste non close.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.