Quoi qu'il semble se passer (version dérisoire).

Donald “moi je moi je” Trump est dérisoire. Dangereux mais dérisoire. Dangereux PARCE QUE dérisoire.

Quoi qu'il semble se passer, ce qui se passe est autre.


Donald Trump l'a plus grosse que tout le monde, la Bombe, la plus grosse des plus grosses mon pote! Et j'vais t'la foutre sur la gueule! Euh chef chef! On en a une seule et bon euh... On est pas sûrs qu'elle explosera... Et euh... On est pas vraiment sûrs que, euh... Que, euh... M'en fous p'tit con! On l'a plus grosse que les autres ou non? Euh, oui... Et ben, on la leur foutre sur la gueule! Et qu'ça saute!

Bilan de la “méga-bombe”, de la “Mère de Toutes les Bombes”, 11 tonnes (dont quelques tonnes de TNT, tout de même) lancée en Afghanistan en avril 2017, moins de 100 “djihadistes” tués – et 0 civils, 0 militaires, juré-promis. L'avoir grosse ne garantit pas de l'avoir puissante...


Donald Trump l'a plus gros que tout le monde, le Mur, le plus gros des plus gros, mon pote: Et j'te m'en vas te l'faire payer, mon pote! Euh, patron, les chicanos ne veulent pas payer. Ben puisque c'est ça et ben c'est fini les z'accords de libre échange! On dénonce le traité! Euh oui patron mais bon, le Sénat n'est pas d'accord... M'en fous! On le dénonce par décret! Euh, patron, on peut pas, c'est marqué dans le traité que ça doit passer par le Sénat. Ah! vous m'faites chier! Bon ben on renégocie mais en notre faveur, nom de Dieu! Bien patron.

Cherchez vous-même la date et les résultats, en tous les cas je suis certain parce que j'ai bonne mémoire que les rares modifications faites à l'issue de la renégociation de l'ALENA furent plus favorable au Canada et au Mexique qu'aux États-Unis. Quant au mur, et bien, pour autant qu'il soit construit, à coup sûr ce ne sera pas le plus gros du monde, parce que ce ne sera pas un mur.


Ces salauds de Niakoués on va leur balancer des bombes H sur la tronche! Y vont voir qui c'est qui l'a le plus gros, le champignon nucléaire! Maître, ce ne sont pas des Niakoués, ce sont des Coréens. M'en fous, c'est des Jaunes donc c'est des Niakoués! Mais, maître, si on bombarde les Niakoués du Nord, ils vont bombarder nos amis les Niakoués du Sud... M'en fous! On bombarde! On bombarde! Euh, Maître, il y a un petit problème, les Chinois sont voisins des Niakoués du Nord et ils ont pas mal de bombes H et, euh, notre Bouclier il est, euh, un peu troué... Merde! Mais on peut jamais rien faire comme il faut! Ça sert à quoi d'avoir la Plus Grande Armée du Monde avec les Plus Grosses Bombes H du monde! Bon ben on laisse tomber, on négocie mais faudra expliquer que si on négocie c'est parce qu'ils ont eu peur et qu'ils ont cédé. Bien Maître.

Qui aura suivi le long feuilleton des relations entre États-Unis et Corée du Nord depuis l'élection de Donald Trump aura constaté qu'il a fait beaucoup de concessions sans obtenir la moindre concession de la part des Coréens. C'est ainsi.


Donald Trump est l'impuissance incarnée. J'attends avec impatience le moment où “la Caravane”, les migrants qui traversent le Mexique en direction des États-Unis, arrivera à la frontière. Ça devrait être assez comique, à mon avis. En tout cas, c'est sûr qu'il ne seront pas trop entravés par le Mur...


Quoi qu'il semble se passer, ce qui se passe est autre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.