Le fait le plus remarquable du mois de septembre 2019.

Et bien, en septembre 2019 le monde est redevenu “comme avant”. Ça c'est passé le 11 septembre 2019.

Le 12 septembre 2001, le monde, m'a-t-on dit, «ne sera plus jamais comme avant». Comme plein de gens le disaient dans les médias et hors des médias, et comme ils l'on dit plusieurs fois par jour pendant trois mois, puis assez souvent les deux ans suivant, spécialement les deux semaines avant et après les 11 septembre 2002 et 2003, puis de plus en plus rarement mais tout de même assez souvent par après, notamment les une à deux semaines avant et après les 11 septembre 2004, 2005 et 2006, puis les cinq à sept jours avant et après les 11 septembre 2007, 2008, 2009 et 2010. Les années 2011 à 2016, on le fit de moins en moins et à peine un ou deux jours avant le 11 septembre de ces années-là. En 2017 et 2018, ça se limita au 11 septembre. Dites-moi, vous avez entendu parler d'un certain attentat qui se déroula un certain 11 septembre, cette année? Ne serait-ce que le 11 septembre 2019? Moi non plus. Raison pourquoi j'en conclus que le monde est redevenu comme avant.

Remarquez, entre le 12 septembre 2001 et le 11 septembre 2019 je n'ai pas vraiment constaté qu'il fut autre qu'avant, j'avais l'impression que c'était le même, en un peu plus gros – et un peu plus grossier. Mais j'ai mauvais esprit... En espérant avoir bonne plume!


Quoi que... Il y a du vrai dans le propos: depuis ce 12 septembre 2001 Le Monde n'est plus comme avant, désormais c'est une feuille confidentielle pour nostalgiques du monde “comme avant”...


Addendum au 20 septembre 2019. Le monde a tout de même changé, mais un peu plus tôt (vers 1973) ou plus tard (vers 2007). Mais c'est une autre histoire, on n'en parlera donc pas ici.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.