Les pianistes d'ambiance.

J'aime bien CharlElie Couture, du moins j'aime bien ses chansons. Lui je ne le connais pas, il a l'air sympa, vu de loin. J'ai toujours dans ma mémoire cette phrase de la chanson qui donne son titre à ce billet: «Les étrangers que l'on préfère encore c'est les étrangers de couleur parce qu'on les repère de loin».

Dans la chanson qui donne son titre à l'album qui contient la chanson qui donne son titre à ce billet, dans Pochette surprise, il chante:

Je tombe sur un épicier qui peint tous les jours fériés
I'm dit: salut Couture, tiens j'ai vu une expo d'peintures
C'tait beau, c'tait beau, c'tait très beau,
J'ai rien compris mais c'tait beau

Les deux derniers vers me plaisent beaucoup, souvent je me dis ça. Je dois être une sorte d'épicier occasionnellement peintre. Ou une sorte de pianiste d"ambiance? Ou un pianiste de jours fériés? Plutôt ça. Possible. Tout est possible...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.