olivier perriraz
Metteur en scène pour l'Epicerie culturelle
Abonné·e de Mediapart

79 Billets

1 Éditions

Billet de blog 27 avr. 2019

Au petit arrogant qui voulu être roi

olivier perriraz
Metteur en scène pour l'Epicerie culturelle
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au petit arrogant qui voulu être roi :

Un petit arrogant

Qui voulut être roi

Fut élu président

Par un peuple sans foi

Tous étaient ébahis

Par son verbe enchanteur

Se croyant investi

Du droit des serviteurs

De cette République

Tombée en décadence

Aux banquiers maléfiques

Qui possédaient la France

Le peuple s’aperçu

Des manœuvres perfides

Du vilain parvenu

Au sommet tel un Cid

Représentants du peuple

Au fond des assemblées

Votaient au nom du peuple

Tant de méchancetés

Les hommes et les femmes

Qui avaient choisi là

Ces misérables âmes

Regardant bien ceux-là

Ne voyaient alors

Plus que des corrompus

Cherchant toujours plus fort

Conforter leur abus

Un peuple en gilet jaune

Que personne n’avait vu

Exprima sa colère à l’aulne

De tous ces corrompus

Hélas, le temps fit bien l’affaire

Des ministres hâbleurs

Des banquiers en affaires

Gouvernants de malheurs

Qui firent au devant des écrans

Promesses pour l’avenir

Sortes de changements

Qu’espéraient voir venir

Notre peuple asservi

Devant ce petit homme

Devenu mal choisi

Comme un tyran en somme

Sorte de roitelet

A la sinistre cour

De médias aux aguets

Attendant ses discours

Face aux articles rances

De ces bonimenteurs

Le peuple avec violence

Témoignait ses aigreurs

Les troupes de police

Tapais ou éborgnaient

Mutilaient avec vices

Ces pauvres qu’on emmenait

Quant aux penseurs d’esprits

Aux écrivains lucides

Ils préféraient aux cris

Un silence perfide

Pire encore, il firent à ce roi

Une belle conférence

Sous le regard narquois

Du pays en souffrance

Ce petit homme vil

Fit naitre un grand espoir

Devant sa cour servile

Pour unique auditoire

Le peuple aux gilets jaunes

Ne croyait plus en rien

Et devenait comme faune

Faisant peur aux vilains

Une élection s’annonce

Pour une Europe unie

Mais on ne voit pas l’once

De pensées réunies

Annonçant grands orages

Qui ramèneraient sans doute

L’histoire d’un autre âge

Qu’on croyait dans les soutes

D’un passé révolu où la guerre

Fît naitre de cruels assassins

Dévastant villes et terres

Aux pieds des fantassins

Le danger est bien là

Sous nos regard perdus

Et si nous sommes si las

C’est que sommes cocus.

© Olivier Perriraz avril 2019

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Une pratique révélatrice des impasses de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal
Nouveau gouvernement : le débrief de Mediapart
Premier conseil des ministres du deuxième quinquennat Macron ce matin, marqué par l’affaire Damien Abad. Émission consacrée donc à notre nouveau gouvernement et à la campagne législative de ceux qui n’en font plus partie, comme Jean-Michel Blanquer, parachuté dans le Loiret.
par À l’air libre
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot
Journal — France
Dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : Construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter