Europe Insoumise: appel à contributions

Dans toute l'Europe, l'austérité fait des ravages et la résistance s'organise. Encore faut-il qu'on l'entende: c'est pourquoi nous vous invitons à contribuer au site France Insoumise Europe.

Quelle heure est-il en Europe ? Neuf ans après la crise financière, la situation sociale n’a fait que s’aggraver et la crise politique s’approfondit. La droite et de la social-démocratie forment des gouvernements de coalition qui sont l’ultime refuge d’un libéralisme qui ne peut plus se payer le luxe de l’alternance. Ces gouvernements savent qu’ils n’ont qu’une légitimité fragile et durcissent le ton face à la contestation : les éditorialistes si prompts à chanter l’Europe de la paix et des libertés n’ont guère insisté sur les restrictions aux libertés civiles qui ont frappé l’Espagne, le Royaume-Uni et bien sûr la France au prétexte de l’Etat d’urgence. La situation est donc explosive : si rien n’est fait pour changer le cours des choses, nous assisterons à la dérive autoritaire des libéraux sinon à l’arrivée au pouvoir de l’extrême-droite – à moins que la menace de l’extrême-droite ne serve précisément aux libéraux de justification à l’autoritarisme. 

Pour éviter la catastrophe, il n’y a donc qu’une chose à faire : continuer de construire l’alternative sociale, écologique et démocratique et refonder l’Europe. C’est pour contribuer à ce sauvetage que nous créons le site d’information, d’analyse et de proposition France Insoumise Europe.

Refonder l’Europe, cela suppose d’abord de ne pas la confondre avec l’Union Européenne. L’Union Européenne n’est qu’une construction institutionnelle à laquelle n’appartiennent ni la Norvège, ni la Suisse, ni bientôt le Royaume-Uni, ni même l’Ukraine et la Russie qui n’en sont pas moins en Europe. L’Union Européenne n’est qu’un moyen en vue d’une fin qui est la concorde entre les peuples du continent ; c’est donc en analysant l’Europe toute entière que l’on peut juger de l’efficacité du moyen. Si deux pays européens se font la guerre, quand bien même ces pays n’appartiendraient pas à l’Union Européenne, l’Europe n’est pas en paix. Lorsque le berceau de la philosophie et de la démocratie qu'est la Grèce est mis sous tutelle par les membres de l'Union Européenne, comment parler d'Europe de la solidarité?

C’est donc à l’échelle de l’Europe entière qu’il nous faut rassembler les faits. Puisque les grands médias n’informent que sporadiquement de l’aggravation de la situation sociale, nous devons rassembler l’information nous-même et en publiciser aussi largement que possible tous les aspects : précarité, pauvreté, sabordage des services publics, crise du logement, crise écologique, etc. Il faut que la crise devienne tangible et concrète pour que la nécessité d’une refondation de l’Europe s’impose. Enfin, nous devons donner à voir les résistances qui partout fleurissent et ouvrir un espace d’expression pour les visions alternatives de l’Europe.

Le projet France Insoumise Europe est né des campagnes législatives dans les circonscriptions des Français de l’étranger : les insoumis répartis sur tout le continent forment l’armature du projet et bénéficient de liens avec les partis de gauche et les mouvements sociaux de leurs pays respectifs. Dans l’esprit qui a présidé à l’élaboration du programme L’Avenir en commun, auquel des personnes indépendantes ont bien voulu apporter leur contribution, notre site est donc ouvert à toute personne faisant sienne l’urgence de la refondation écologique, démocratique et sociale du projet européen. 

Les contributions peuvent consister en la production d'analyses, opinions ou témoignages donnant connaissance de faits de l’actualité européenne méconnus en France et prendre plusieurs formes :

- Textes originaux  

- Articles parus en langue étrangère que nous traduirions (après nous être assurés des droits)

- Interviews d’acteurs locaux (dont nous pouvons assurer la traduction)

- Recension d’ouvrages non parus en Français

- Vidéos

- Et toute autre forme propice à éveiller les consciences.

Toutes les contributions doivent respecter la charte ci-dessous.

France Insoumise Europe sera mis en ligne en Septembre 2017. Les personnes souhaitant s’impliquer dans le projet sont invitées à écrire à l’adresse suivante : articles.europeinsoumise@gmail.com.

 

Pour la France Insoumise Europe:

Olivier Tonneau (Royaume-Uni)

Jean-Claude Simon (Danemark)

Ηélène Panoussis (Grèce)

Aurélie Mouton (Allemagne)

Francois-Jerome Lallemand (Allemagne)

Katia Fuchey (Hongrie)

Sacha Escamez (Suède)

Guillaume Durandal (Norvège)

Antoine Dolcerocca (Turquie)

M-A Djeribi (Irlande)

Maxime Cortese (Allemagne)

Jérôme Chakaryan-Bachelier (Allemagne)

Jessy Bègue (Allemagne)

Christine Allanic (Allemagne)

 

 Charte

Les règles suivantes sont applicables à toutes vos contributions : billets, commentaires, etc. quelle que soit leur forme (texte, lien, image, vidéo...).

  • Liberté d’expression. Les contributions publiées doivent respecter la législation en vigueur et notamment les dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Les contributions doivent être dénuées de tous :
  • - propos à caractère raciste, xénophobe, antisémite, révisionniste, négationniste;
  • - propos injurieux, diffamatoires, discriminants, envers une personne ou un groupe de personnes, en raison de leur origine, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, ou une religion;
  • - propos injurieux, diffamatoires, discriminants, envers une personne ou un groupe de personnes, en raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap;
  • - propos injurieux, diffamatoires, discriminants, portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou à la réputation et aux droits d’autrui;
  • - propos portant atteinte à la dignité humaine;
  • - provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
  • - provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
  • - réclame
  • - fausses nouvelles
  • - contenus pédo-pornographiques.

Droit d'auteur et propriété intellectuelle

Préalablement à toute publication, le contributeur informera s’il dispose de tout droit et autorisation requis pour la reproduction de tout texte, image, son, vidéo... contenu ou si la France Insoumise Europe doit se charger de les obtenir. Si une personne, qui avait autorisé à utiliser son image ou une de ses créations, retire cette autorisation, France Insoumise Europe procédera à toutes mesures utiles pour respecter ses droits. Les contributions ne peuvent donner droit à aucune rémunération. Par la publication d’un contenu, le contributeur autorise France Insoumise Europe à le reproduire sur tout support. Toutefois, France Insoumise Europe s’engage à adresser une demande d’autorisation spécifique en cas d’utilisation d'une contribution dans un ouvrage collectif sur support papier.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.